- PUBLICITÉ -
Selon une étude américaine: Sainte-Thérèse parmi les villes québécoises les plus propices à la marche

Selon une étude réalisée par la firme américaine Walk Score

Selon une étude américaine: Sainte-Thérèse parmi les villes québécoises les plus propices à la marche

Selon une étude américaine effectuée par la firme Walk Score, de Seattle, dont la mission vise la promotion des villes et quartiers propices à la marche, la Ville de Sainte-Thérèse compte parmi les villes québécoises les plus attrayantes de ce point de vue.

De fait, l’entreprise américaine a développé un algorithme qui mesure les distances à parcourir entre différents points de service et d’intérêt dans les municipalités. Les villes sont notées de 0 à 100. Par exemple, si l’on trouve une école, une épicerie, un restaurant, un parc et un cinéma dans un rayon de 400 mètres, la ville obtient la note maximale. C’est donc la facilité avec laquelle les citoyens peuvent délaisser la voiture qui est mesurée, et non le paysage ou le côté agréable du déplacement à pied. Or, Sainte-Thérèse figure au 7e rang des villes québécoises avec un pointage de 63.

Fait particulier, comme les six villes ayant obtenu un meilleur pointage sont toutes situées sur l’île de Montréal: Westmount (79), Hampstead (72), Montréal (70), Montréal-Ouest (69), Côte-St-Luc (66) et Mont-Royal (65), c’est Sainte-Thérèse qui obtient la meilleure marque parmi les villes situées dans la périphérie de Montréal, en termes de facilité de marche. Elle est suivie de près par Saint-Lambert (59), une municipalité de 21 555 habitants située sur la Rive-Sud (Montréal).

Les moins propices

La même étude nous permet d’apprendre que neuf des dix villes québécoises les moins propices à la circulation à pied sont situées dans la grande région de Montréal et que c’est Saint-Colomban qui obtient le pire résultat dans la province. Selon Walk Score, les personnes qui magasinent un endroit où résider sont de plus en plus à la recherche d’endroits où ils pourront se déplacer à pied. Conséquemment, les villes qui contribuent à réduire la dépendance aux voitures permettent à leurs citoyens d’améliorer «leur portefeuille, leur santé, leur impact sur l’environnement et leur qualité de vie».

Les autres villes de la MRC de Thérèse-De Blainville ont obtenu les résultats suivants: Blainville (38), Bois-des-Filion (45), Boisbriand (49), Lorraine (39), Rosemère (49) et Sainte-Anne-des-Plaines (29).

Pour plus de détails sur le classement des villes québécoises, tapez l’adresse suivante: [www.walkscore.com/CA-QC].

- PUBLICITÉ -

Nos chroniques

La dernière édition

Section concours

Concours Sucré
- PUBLICITÉ -
Top