- PUBLICITÉ -
Savoir reconnaître les signes d’intimidation

Me Robert Frégeau sera au nombre des conférenciers invités à l’occasion de l’AGA-Colloque du Comité des usagers de Thérèse-De Blainville.

Savoir reconnaître les signes d’intimidation

AGA-Colloque du Comité des usagers de Thérèse-De Blainville

Me Robert Frégeau, notaire, sera au nombre des conférenciers invités à l’occasion de l’Assemblée générale annuelle (AGA)-Colloque du Comité des usagers de Thérèse-De Blainville qui aura lieu le vendredi 29 mars, dès 13 h, au CLSC de Thérèse-De Blainville, au 125, Duquet, à Sainte-Thérèse.

Me Robert Frégeau, notaire, sera au nombre des conférenciers invités à l’occasion de l’Assemblée générale annuelle (AGA)-Colloque du Comité des usagers de Thérèse-De Blainville qui aura lieu le vendredi 29 mars, dès 13 h, au CLSC de Thérèse-De Blainville, au 125, Duquet, à Sainte-Thérèse.

Organisé sous le thème Non à l’intimidation et S’outiller pour redonner espoir, cet événement permettra à ses participants de rencontrer les membres du comité des usagers, des représentants du CISSS des Laurentides ainsi que de nombreux partenaires, tels la FADOQ, L’Appui Laurentides et le Centre d’Action Solange-Beauchamp, en plus d’avoir l’opportunité d’assister à des conférences données en lien avec la thématique. Me Frégeau viendra notamment expliquer, sur le coup de 15 h, que l’intimidation et la maltraitance, peuvent emprunter différents visages.

«Le principal visage que l’on connaît tous représente ceux et celles qui sont malmenés dans les CHSLD, mais au niveau notarial, il nous arrive de voir des gens être mandatés pour s’occuper des biens d’un proche et perdre de vue leur objectif. Ils en profitent alors, dans le pire des scénarios, pour détourner des fonds. Voilà un sujet que j’aborderai lors de ma conférence» .

Pour Me Frégeau, le fait d’agir ainsi revient en quelque sorte à utiliser de façon inappropriée l’instrument de délégation de pouvoir qui leur a été accordé.

«Comment peut-on éviter cette dérape? Comment éviter que la personne que l’on choisit pour gérer nos biens revire sa veste de bord et devienne manipulatrice? Je donnerai des conseils. Faut-il nommer deux personnes pour gérer ses biens? Exiger de rendre des comptes sur une base annuelle? Cela permettrait de remettre le tout au diapason.»

Ceux et celles qui agissent dans un dessein malicieux lorsqu’un mandat d’inaptitude leur est confié sont rares, «2 ou 3 % des cas maximum» , selon Me Frégeau, mais il faut tout de même demeurer vigilant, insiste-il.

«Sinon c’est de l’aveuglement volontaire! Les gens qui s’aiment non pas d’histoire. Si la famille est tissée serrée, il n’y en aura pas de problèmes. Mais, c’est le cas d’exception qui nous fait écarquiller les yeux!» .

Une journée bien remplie

Le 29 mars, les participants sont attendus dès 13 h au CLSC de Thérèse-De Blainville afin de visiter les kiosques des partenaires. Dès 15 h, auront lieu les conférences et l’assemblée générale annuelle. Une pause de 30 minutes est prévue à 17 h, puis on poursuivra jusqu’à 19 h. À ce moment, un souper sera servi, au cours duquel des prix de présence seront remis.

Pour s’inscrire, il suffit d’appeler au 450 433-2777, poste 65144, ou d’envoyer un courriel à comite.usagers.tdb@ssss.gouv.qc.ca.

Rappelons que le Comité des usagers de Thérèse-De Blainville protège les usagers des services offerts par le CISSS. Son rôle est de renseigner les usagers sur leurs droits et leurs obligations, promouvoir l’amélioration de la qualité de leurs conditions de vie, défendre leurs droits et intérêts collectifs et les accompagner dans toute démarche qu’ils entreprennent, y compris lorsqu’ils désirent porter une plainte contre le CISSS.

- PUBLICITÉ -

Nos chroniques

La dernière édition

Section concours

- PUBLICITÉ -
Top