- PUBLICITÉ -
Entête - Actualités

Santé: Marie-Claude Collin prône la création de super-cliniques

La candidate libérale dans Blainville, Marie-Claude Collin, rappelle que le Parti libéral s’engage à participer et à réviser en profondeur le mode de financement du réseau de la santé et à diminuer la bureaucratie afin de financer de nouvelles initiatives pour offrir aux Québécois un meilleur accès aux soins et aux services de santé.

«L’engagement du Parti libéral reflète bien la réalité et les besoins en santé de la population des différentes municipalités du comté de Blainville, soit Blainville, Bois-des-Filion, Lorraine et Sainte-Anne-des-Plaines et surtout du Centre de santé et des services sociaux de Thérèse-de-Blainville», de déclarer Marie-Claude Collin.

La région a déjà un déficit de médecins (omnipraticiens et spécialistes) dans la région qui s’accentuera avec le vieillissement de la population, souligne-t-elle. De plus, la population des Laurentides bénéficie de 4,7 % des dépenses en santé du budget du ministère alors qu’elle représente 7 % de la population québécoise. Ces données recueillies de l’Institut des statistiques du Québec indiquent de plus que la population devrait augmenter de 34 % d’ici l’horizon 2031 et que la région des Laurentides occupe la 2e position des régions sociosanitaires qui croît le plus rapidement au Québec.

C’est pourquoi que la candidate s’engage à faire toutes les démarches nécessaires afin de combler les besoins de la région en matière de santé.

Création de 50 super-cliniques

D’abord, en plus de compléter le réseau des GMF afin de le porter à 300, le Parti libéral du Québec s’engage à favoriser la création de 50 super-cliniques à travers le Québec, de véritables carrefours de la santé qui seront ouverts 7 jours sur 7.

Les super-cliniques regrouperont sous un même toit une équipe multidisciplinaire formée d’omnipraticiens, de médecins spécialistes, d’infirmières et d’autres professionnels de la santé. Les heures d’ouverture seront plus étendues afin d’offrir davantage de services avec et sans rendez-vous les soirs et les fins de semaine. Le service sans rendez-vous sera géré par un système informatique particulier qui assurera une attente de moins de deux heures sur place.

Des services de radiologie et des tests en laboratoire seront également offerts sur les lieux. De plus, les super-cliniques permettront aux familles de consulter des médecins spécialistes directement à la clinique. Ainsi, un enfant ayant besoin de consulter un pédiatre ou un dermatologue, par exemple, y aura accès beaucoup plus rapidement et sans qu’il faille pour cela multiplier les appels pour trouver un spécialiste. Marie-Claude Collin s’engage à s’assurer d’avoir une de ces super-cliniques dans sa circonscription.

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

- PUBLICITÉ -
Top