- PUBLICITÉ -
Sainte-Thérèse: ventes-débarras sur GPS

Le conseiller et maire suppléant Louis Lauzon en compagnie de la coordonnatrice à la géomatique, Christine Faubert.

Sainte-Thérèse: ventes-débarras sur GPS

La Ville de Sainte-Thérèse annonce la tenue d’une grande fin de semaine de ventes-débarras sur son territoire, les 25, 26 et 27 mai. Comme ce fut le cas l’an dernier, vous pourrez localiser tous les emplacements via des fichiers à téléchargement gratuit.

La réponse citoyenne à cette offre a été instantanée et en croissance, de 2008 à 2010. Puisqu’il faut nécessairement s’inscrire auprès de la Ville afin de tenir ces ventes-débarras, on avait alors décidé de mettre les données en ligne pour faciliter la démarche des acheteurs.

«C’est une chasse au trésor des temps modernes», commentait avec amusement la coordonnatrice à la géomatique, Christine Faubert, en nous faisant une démonstration toute simple sur trois appareils de configurations différentes.

Les vendeurs doivent donc avoir un permis de la Ville qui leur fournit deux panneaux d’identification aux couleurs de l’année courante. Des inspecteurs du Service de l’urbanisme et du développement durable sillonneront la ville afin d’annuler les ventes sans autorisation.

Ce sont au total plus de 200 adresses qui ont été consultées par 150 utilisateurs de GPS et de téléphones intelligents l’an dernier, à partir du site [www.sainte-therese.qc.ca.].

«Cette offre technologique permet aux nombreux visiteurs de planifier efficacement leurs déplacements», d’expliquer Louis Lauzon. «Le temps passé en voiture diminue en réduisant du fait même les émissions de dioxyde de carbone», d’ajouter le maire suppléant.

Le conseiller faisait aussi valoir l’effort de récupération d’objets utilitaires de ces ventes de gré à gré, en offrant une seconde vie plutôt que l’avenue des déchets, où on les retrouve trop souvent.

À cela on ajoutait l’opportunité de le faire à vélo, avec les appareils portables, et pourquoi pas à pied, selon la proximité des points de vente.

Vous trouverez ces applications, à partir du 19 mai, sur la page d’accueil du site de la Ville, sous le bouton <Vente de garage>.

Si vous n’avez pas Internet, alors il vous suffira de vérifier au même moment dans votre journal pour connaître les emplacements et nous emmener magasiner avec vous.

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

- PUBLICITÉ -
Top