- PUBLICITÉ -
Sainte-Thérèse revient à l’ancienne méthode

(Photo Yves Déry)

Sainte-Thérèse revient à l’ancienne méthode

Politique de déneigement

L’hiver dernier, la Ville de Sainte-Thérèse avait adopté une nouvelle politique de déneigement pour ses boulevards Jacques-St-André et des Mille-Îles. En substance, le règlement stipulait qu’à la suite d’une tempête de neige, la neige serait poussée à partir du terre-plein central vers les trottoirs latéraux, avant d’être ramassée. Un projet-pilote, nous indique la directrice des communications, Monique Delisle, pour lequel les citoyens concernés, en l’occurrence les riverains de ces boulevards, avaient au préalable été rencontrés

«Tout au long de l’hiver dernier, la Ville est restée à l’écoute des citoyens et a modifié certains aspects du travail afin de répondre aux attentes des citoyens», soutient-elle. Or, le mercredi 9 décembre dernier, la première tempête de l’hiver en aura pris plus d’un par surprise, alors que le déneigement s’est effectué selon les anciennes méthodes, c’est-à-dire en poussant la neige vers le terre-plein central. «Au cours des derniers mois, les membres du conseil municipal ont eu l’opportunité d’entendre les commentaires de nombreux citoyens qui leur ont fait part des inconvénients suscités par le changement des pratiques de déneigement», justifie Mme Delisle. Parmi ceux-ci, les amoncellements de neige trop près des trottoirs, des arrêts d’autobus et des entrées des résidences, sans compter le fait que, les trottoirs devenant moins praticables, les gens étaient contraints de marcher dans la rue.

Retour aux anciennes méthodes

Pour toutes ces raisons, le conseil municipal a donc décidé de revenir aux anciennes pratiques de déneigement en améliorant toutefois certains points, à savoir lors d’une tempête de neige, les priorités de déneigement seront: les côtes, le centre-ville (voies de circulation et trottoirs), les abords des écoles, les abribus, les boulevards et ensuite les rues et les trottoirs de chaque côté des rues. Les terre-pleins seront ensuite vidés le plus rapidement possible. «Lors de la dernière tempête qui s’est terminée jeudi dernier (le 10 décembre), les extrémités des terre-pleins étaient toutes déblayées le samedi midi», illustre Mme Delisle.

Un retour aux anciennes pratiques qui ne fait cependant pas l’unanimité, selon Lucien Bilodeau, un résidant de la rue Gendron, à proximité du boulevard Jacques-St-André. «En ce qui me concerne, et aussi de l’avis d’autres usagers rencontrés, le retour en arrière sur une méthode de déneigement déjà rejetée, en raison du haut degré de risques qu’elle génère pour les usagers, nous préoccupe au plus haut degré. On est en droit de craindre que le maintien de cette méthode provoquera des obstructions encore beaucoup plus importantes tout au cours de la saison, en raison des accumulations précédentes et aussi de chutes de neige plus importantes», a-t-il déclaré par voie de courriel.

Du côté de la Ville, on maintient le cap et on assure que les modes de fonctionnement s’ajusteront en cours de route, selon les conditions météorologiques. «La Ville de Sainte-Thérèse tient à donner la meilleure qualité de service à ses citoyens et prend en compte leurs demandes et leurs commentaires dans le bien de la majorité», de conclure Mme Delisle.

- PUBLICITÉ -

Nos chroniques

La dernière édition

Section concours

Concours IGA DAIGLE

Concours restos de l'été
- PUBLICITÉ -
Top