- PUBLICITÉ -
Sainte-Thérèse: les services de base selon Vincent Arseneau

Le candidat à la mairie Vincent Arseneau accompagné de son candidat dans le district Blanchard

Sainte-Thérèse: les services de base selon Vincent Arseneau

À moins de deux semaines du scrutin, le chef du parti Projet citoyen et candidat à la mairie de Sainte-Thérèse, Vincent Arseneau informe de son intention, s’il est élu, de renforcer les services de base durant le prochain mandat.

«Les citoyens de Sainte-Thérèse ont dit qu’un Conseil de ville doit s’occuper des services directs aux citoyens que sont la collecte des déchets, le recyclage, la réfection des rues et la sécurité», a-t-il indiqué.

Fort de ses trois années d’expérience à la Commission des travaux publics où, dit-il, il a appris sur les techniques de déneigement et la réfection des rues et des trottoirs, M. Arseneau compte poursuivre le programme d’entretien des infrastructures, en identifiant les sources de financement gouvernementales disponibles. «Nous avons une très belle ville, chaleureuse et dynamique, mais certaines de nos infrastructures sont fragiles et vulnérables, plusieurs de nos rues exigent de nouveaux pavages. Nous avons du travail sur la planche. Nous voulons les entretenir et les restaurer afin de prévenir des coûts élevés dans l’avenir», a-t-il souligné.

Au chapitre de la gestion financière, M. Arseneau prévoit pouvoir assurer un taux de taxation concurrentiel à celui des villes de taille semblable. «J’ai participé aux huit derniers budgets de la Ville et je peux dire que Sainte-Thérèse se compare à la moyenne des villes de sa taille en matière de taxation», soutient-il, d’avis qu’une gestion responsable permettra à la ville de se maintenir parmi les villes les mieux gérées.

Appel à l’intégrité

Par ailleurs, dans le contexte de «l’appel à l’intégrité des élus et fonctionnaires», M. Arseneau entend créer un comité mixte pour la surveillance de l’attribution des contrats publics, qui regroupera des fonctionnaires, des élus et des représentants du milieu, un geste qui s’impose, dit-il, compte tenu du contexte actuel. «En tant qu’élu, nous prenons des décisions à la pièce. Je pense qu’il est nécessaire d’avoir un portrait global des contrats octroyés. Il nous faut aller au-delà de ce que la loi nous oblige à faire», opine-t-il.

Enfin, en matière de sécurité, M. Arseneau et son équipe comptent poser plusieurs gestes, comme celui de relancer le programme Quiétude, dans le centre-ville de Sainte-Thérèse et de miser sur un programme de prévention des fraudes contre les personnes âgées, en plus d’intervenir auprès des instances concernées afin d’assurer la sécurité des citoyens en matière de transport ferroviaire.

- PUBLICITÉ -

Nos chroniques

La dernière édition

Section concours

- PUBLICITÉ -
Top