- PUBLICITÉ -
Sainte-Thérèse inaugure sa nouvelle caserne de pompiers

(Photo Michel Chartrand)

Sainte-Thérèse inaugure sa nouvelle caserne de pompiers

Portes ouvertes à la population, le 20 juin prochain

Après plusieurs années de réflexion, des mois de chantier et un investissement de l’ordre de six millions de dollars, la Ville de Sainte-Thérèse vient de procéder à l’inauguration de sa nouvelle et vaste caserne de pompiers.

«La Ville a fait preuve de vision à long terme en se dotant d’une caserne de pompiers qui pourra accueillir le personnel et l’équipement nécessaire à leur travail et répondre aux besoins pour les 30 prochaines années. Avant de débuter les travaux, un comité de réflexion a visité plusieurs casernes nouvellement construites afin de choisir le concept le plus approprié à nos besoins. Cet édifice répond aux nouvelles exigences du Schéma de couverture de risques imposé par le gouvernement du Québec», a déclaré la mairesse Sylvie Surprenant, saluant au passage tous les artisans impliqués dans ce projet.

Située au 200, boulevard Ducharme, la nouvelle caserne est en fait la troisième à voir le jour sur le territoire de Sainte-Thérèse, après celle située au 34, rue Blainville Ouest (en opération de la fin du XIXe siècle au printemps 1975), puis celle aménagée au 150, boulevard Ducharme.

Après une première demande d’agrandissement refusée, en 1994, le Service de sécurité incendie s’est vu contraint d’attendre jusqu’en 2003 avant que n’apparaissent les premières ébauches d’une nouvelle caserne répondant aux besoins actuels et futurs de la population térésienne en terme de sécurité incendie. Soulignons que le nombre de pompiers, de 1992 à 2009, est passé de 29 à 47.

Caractéristiques

Relégués au chalet Ducharme pour leur garde de nuit, depuis 2006 (faute d’espace), les pompiers pourront désormais demeurer à la caserne, et ce, jour et nuit, ce qui contribuera, estime-t-on, à améliorer le temps de réponse aux interventions. Rappelons que les pompiers doivent effectuer leur garde de nuit en caserne lors de situations particulières, telles l’annonce de verglas, une accumulation de 15 cm de neige ou un refroidissement de la température allant jusqu’à moins 23 degrés Celsius, une congestion importante de la circulation ou un bris d’aqueduc majeur.

Affichant une superficie de 2 332 m2, le bâtiment abrite un garage où seront garés tous les véhicules, des bureaux, des dortoirs, des douches, une cuisine, une salle d’archives, une salle de conférence et une salle de formation. Il est aussi muni du centre opérationnel primaire de déploiement des mesures d’urgence de la Ville et d’une génératrice permettant d’alimenter en électricité l’ensemble du bâtiment en cas de panne.
Également, afin de respecter les valeurs environnementales mises de l’avant à la Ville de Sainte-Thérèse, la nouvelle caserne comprend un système de chauffage à faible consommation d’énergie, des équipements de climatisation et de chauffage utilisant des réfrigérants sans CFC et sans HCFC, des détecteurs de mouvements pour la mise en marche de l’éclairage et des systèmes de climatisation-chauffage, des robinets actionnés par un capteur infrarouge et des douches à faible débit.

Quelques travaux de finition, notamment l’application d’un revêtement de surface à l’époxy et quelques ajustements demeurent à finaliser. Le déménagement complet du Service de sécurité incendie de la Ville de Sainte-Thérèse est prévu le 16 juin.

Journée portes ouvertes

Par ailleurs, les citoyennes et citoyens de la Ville de Sainte-Thérèse sont attendus, le samedi 20 juin prochain, pour une visite guidée des lieux. Les portes de la nouvelle caserne seront ouvertes à la population, de 13 h à 16 h.

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

- PUBLICITÉ -
Top