- PUBLICITÉ -
Sainte-Thérèse: Élie Fallu proclamé Citoyen d’honneur 2012

Élie Fallu, Citoyen d’honneur 2012 de la Ville de Sainte-Thérèse.

Sainte-Thérèse: Élie Fallu proclamé Citoyen d’honneur 2012

Avec pour toile de fond la Semaine de la municipalité, la Ville de Sainte-Thérèse vient de nommer Élie Fallu au titre de Citoyen d’honneur 2012.

Il s’agissait en fait, pour la Ville, d’une 21e nomination à ce titre après, entre autres, les Jean-Pierre Guindon, en 1991, et Jean Blanchard, ex-maire aujourd’hui décédé, en 1998, et plus récemment les Jean-François Papin, en 2009, Gisèle Gladu et Jacqueline Charron, en 2010, et Armando Melo, en 2011.

Dans le cas de M. Fallu, la mairesse Sylvie Surprenant a précisé que cette distinction lui était attribuée en raison du fait qu’il a marqué de façon significative la vie politique, sociale, culturelle et économique non seulement de la Ville de Sainte-Thérèse, mais de toute la région des Basses-Laurentides. «Au-delà de ses nombreuses réalisations et de tous ses accomplissements, ce sont ses qualités humaines qui font de lui un être exceptionnel», a-t-elle soutenu.

Né à Nouvelle, en Gaspésie, c’est à Sainte-Thérèse qu’Élie Fallu s’est enraciné. Diplômé en éducation physique, en pédagogie et en lettres, il détient un doctorat en histoire. Il a notamment enseigné au Séminaire de Sainte-Thérèse et à l’Université de Montréal.

Son élection, en 1976, à titre de député du comté de Terrebonne puis, en 1981, du comté de Groulx, marquera son entrée en politique, alors que plusieurs rôles lui sont confiés: whip adjoint, adjoint parlementaire (aux ministères de l’Éducation et aux Affaires municipales) et ministre des Communautés culturelles et de l’Immigration, en 1985.

Premier magistrat

Élu pour la première fois au municipal le 1er novembre 1987, M. Fallu sera maire de Sainte-Thérèse jusqu’en juin 2005. Durant ses années à la mairie, deux pactes d’amitié seront conclus, d’abord celui avec la Ville d’Annecy, initié tout juste avant son arrivée, par Jean Blanchard, puis celui avec la Ville de Lagoa, au Portugal.

C’est aussi à Élie Fallu qu’on doit le retour du train de banlieue dans les Basses-Laurentides, en 1997. Initiateur du Parc linéaire du P’tit Train du Nord, il a aussi contribué au développement du pôle institutionnel et culturel de Sainte-Thérèse et c’est lui qui est à l’origine de la construction de la bibliothèque municipale, du Centre culturel et communautaire Thérèse de Blainville et du Centre multiservice.

Enfin, M. Fallu est également l’instigateur du Pôle universitaire Paul Gérin-Lajoie, dont il est aujourd’hui le président.

Une longue ovation a suivi l’adoption de la résolution proclamant M. Fallu au titre de Citoyen d’honneur 2012.

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

- PUBLICITÉ -
Top