- PUBLICITÉ -
Sainte-Thérèse: Christian Charron compte revoir tout le dossier des déplacements

Christian Charron

Sainte-Thérèse: Christian Charron compte revoir tout le dossier des déplacements

Rues en mauvais état, problèmes de stationnement, congestion routière… le candidat indépendant à la mairie de Sainte-Thérèse, Christian Charron, brosse un portrait peu reluisant de la situation actuelle et estime que «tout le dossier des déplacements est à revoir à Sainte-Thérèse.»

Dans un communiqué reçu à nos bureaux, en date du 10 octobre, M. Charron propose plusieurs solutions pour remédier aux divers problèmes, comme celle de refaire toutes les rues qui sont en mauvais état d’ici les huit prochaines années, d’allonger la durée permise de stationnement dans le centre-ville et d’exiger du Collège Lionel-Groulx, dont les étudiants sont de grands utilisateurs d’espaces de stationnement, soit qu’il agrandisse son stationnement, soit qu’il voit de quelle façon l’on peut favoriser une plus grande utilisation de l’autobus.

Du même souffle, après une «petite étude-maison» menée par lui-même la semaine dernière auprès, dit-il, de 50 personnes, et selon laquelle 58 % des utilisateurs du train se rendraient à la gare en voiture, contre 26 % en autobus, M. Charron indique son intention de travailler avec le  Conseil intermunicipal de transport (CIT) des Laurentides afin qu’au moins «60 % des usagers du train se rendent à la gare de Sainte-Thérèse par autobus

Poursuivant, M. Charron propose également de compléter le réseau de pistes cyclables, d’instaurer un tarif universel de 1 $ par passage d’autobus sur la ligne 9, entre Sainte-Thérèse et le métro Montmorency (Laval), le soir et les week-ends, de commander une étude pour connaître la provenance et la destination des conducteurs qui empruntent la rue Turgeon, seul axe Nord-Sud situé entre la 117 et l’autoroute 15, de façon à éventuellement encourager les gens à prendre davantage l’autobus, de trouver des solutions pour empêcher l’utilisation des rues résidentielles comme raccourcis, de détourner la circulation des camions de l’usine Paccar de la rue Blanchard à la rue Sicard et de faire un suivi afin de s’assurer que l’échéancier du ministère des Transport concernant les travaux de l’échangeur 15 / 640 (2014) soit respecté.

Enfin, dans une perspective de réduire la congestion routière, M. Charron compte faire plusieurs ajustements sur les artères principales en optimisant, entre autres, les feux de circulation, en interdisant le stationnement aux heures de pointe sur certaines artères et en levant la restriction de tourner à droite à certaines intersections.

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

- PUBLICITÉ -
Top