- PUBLICITÉ -
Sainte-Thérèse: au tour de l’équipe Marc Laporte de se dévoiler

Le chef et candidat à la mairie Marc Laporte

Sainte-Thérèse: au tour de l’équipe Marc Laporte de se dévoiler

Avec pour leitmotiv l’ouverture aux citoyens, Marc Laporte, chef de l’Équipe Marc Laporte et candidat à la mairie de Sainte-Thérèse vient officiellement de lancer sa campagne.

«La force d’Équipe Marc Laporte, c’est l’ouverture aux citoyens, celle qui leur redonnera toute leur place à l’hôtel de ville», a-t-il affirmé. Et la transparence, ajoute-t-il, sous toutes ses formes. «Nous voulons nous servir des nouvelles technologies pour rendre davantage accessibles les documents publics de la Ville, comme les règlements d’emprunt, les demandes de dézonage, etc. En ce moment, les avis publics sont pratiquement illisibles. Ce que nous voulons, c’est mettre en ligne tous ces documents et même les envoyer aux citoyens qui en feront la demande, sans qu’ils aient à passer par la loi d’accès à l’information», a-t-il expliqué.

Autre aspect fondamental de son retour en politique (il a siégé à titre d’élu, d’abord conseiller municipal puis maire par intérim, de 1999 à 2005), le respect de la démocratie. «L’administration municipale est la structure démocratique sans doute la plus proche du citoyen et le premier devoir des élus est de respecter cet aspect fondamental», a-t-il fait valoir. C’est dans cette optique qu’il a recruté le conseiller municipal Michel Milette, expulsé, rappelons-le, du comité plénier par la mairesse Sylvie Surprenant, en juin 2012, en raison d’un bris de confiance. «Peu importe la raison, Mme Surprenant a fait de Michel Milette un élu de deuxième zone. Un élu, par définition, a le droit de siéger, c’est le principe même de son élection», a-t-il martelé. M. Milette briguera les suffrages dans son quartier actuel, Ducharme.

Ses candidats 

Les autres candidats de l’Équipe Marc Laporte, tous des nouveaux venus sur la scène politique municipale, «mais tous impliqués dans la communauté à différents niveaux», a insisté M. Laporte, sont Pierre Aubin (De sève), Damien Jean Arseneault (Lonergan), Marjolaine Goyette-Dupuis (Blanchard), Michel Charron (Marie-Thérèse), Sébastien Giguère (Verschelden), Alain Jasmin (Chapleau) et Richard Ranger (Morris).

Enfin, en réponse à l’invitation de Christian Charron, autre candidat à la mairie, de participer à un débat des chefs, M. Laporte s’est montré catégorique. «Nous refusons l’offre parce nous privilégions le travail d’équipe plutôt qu’une démarche en solitaire. En ce qui me concerne, Christian Charron ne représente que lui-même et ne parle que pour lui-même. S’il veut jouer dans la cour des grands, qu’il commence par s’enregistrer auprès du DGE et qu’il se monte une équipe», a-t-il tranché.

Rappelons qu’à ce jour, quatre candidats convoitent la mairie de Sainte-Thérèse en vue du prochain scrutin. Outre Marc Laporte, il s’agit de la mairesse sortante, Sylvie Surprenant, du conseiller municipal Vincent Arseneau et du citoyen Christian Charron. Ce dernier, qui est dûment inscrit auprès du DGE, quoi qu’en dise le candidat Laporte, est le seul à se présenter à titre d’indépendant.

Le local électoral de l’Équipe Marc Laporte est situé au 43, rue Saint-Joseph, 2e étage, à Sainte-Thérèse.

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

Section concours

- PUBLICITÉ -
Top