- PUBLICITÉ -
Sainte-Thérèse, appui, Coalition Santé Laurentides, iniquité interrégionale,

Annoncés en 2018, les travaux d’agrandissement et de modernisation de l’Hôpital régional de Saint-Jérôme, ne seront vraisemblablement réalisés qu’en 2029-2030.

Sainte-Thérèse appuie la Coalition Santé Laurentides

Déséquilibre interrégional

Les élus thérésiens ont profité de la séance régulière du lundi 11 janvier pour adopter une résolution d’appui à la Coalition Santé Laurentides, formée en novembre dernier pour rallier toutes les voix possibles dans la dénonciation du déséquilibre et de l’iniquité interrégionale en matière de santé et de services sociaux.

Le phénomène n’est pas nouveau, du moins la chose est-elle soulevée fréquemment par divers intervenants depuis nombre d’années, voilà que la création de cette instance, à l’initiative du Conseil des Préfets et Élus de la région des Laurentides (CPÉRL), permet désormais de rallier des partenaires issus du monde politique et des regroupements d’affaires, du milieu médical et hospitalier, tout comme les représentants des organismes communautaires. Ceux-ci parleront désormais d’une seule et même voix pour réclamer une juste part des investissements gouvernementaux dans la région.

Population croissante

Le libellé de la résolution fait d’abord état de l’essor démographique des Laurentides, dont la population a pratiquement doublé depuis 2006 (on y compte désormais 630 850 résidants), une donnée à laquelle s’ajoute une croissance prévue de 6,3 % d’ici 2026, en plus des fluctuations causées par les villégiateurs. Alors que les Laurentides représentent 7,4 % de la population québécoise, la région ne reçoit que 4,9 % des budgets dévolus par le ministère de la Santé et des Services sociaux, fait-on également remarquer.

Équipements vétustes

C’est aussi un fait reconnu par plusieurs instances, les infrastructures régionales ont subi les affres du temps, et l’on pointe particulièrement  l’Hôpital régional de Saint-Jérôme (HRSJ), dont les travaux d’agrandissement et de modernisation annoncés en 2018 ne seront vraisemblablement réalisé qu’en 2029-2030, comme c’est aussi le cas, affirme-t-on pour les hôpitaux de Mont-Laurier et Saint-Eustache, alors «qu’il n’y a aucune perspective», souligne-t-on, pour les trois autres hôpitaux laurentiens situés à Sainte-Agathe-des-Monts, Lachute et Rivière-Rouge.

Il s’agira de la première revendication de la Coalition qui exige «le rattrapage et l’accélération des travaux de modernisation des six centres hospitaliers des Laurentides et le respect du calendrier d’agrandissement et de modernisation de l’HRSJ.»

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

- PUBLICITÉ -
Top