- PUBLICITÉ -
Entête - Actualités

Sainte-Thérèse affiche un surplus de 1,8 millions de dollars

La Ville de Sainte-Thérèse dégage un surplus de 1 814 542 $. C’est ce qui ressort des états financiers pour l’exercice se terminant le 31 décembre 2011, tels que déposés le 7 mai dernier.

Si l’on intègre la participation de la Ville auprès des organismes suivants, soit la Régie intermunicipale de police Thérèse-De Blainville, la Régie intermunicipale d’assainissement des eaux de Sainte-Thérèse et Blainville, le Conseil intermunicipal de transport des Laurentides et la Régie intermunicipale du Parc du Domaine Vert, le surplus consolidé atteint les 2 082 107 $.

Ce chiffre résulte de plusieurs éléments, selon la mairesse Sylvie Surprenant, comme des droits de mutation plus élevés que prévus, de plus bas taux d’intérêts sur le service de la dette, d’une subvention relative à la taxe d’accises, ainsi que d’un hiver plus clément. S’ajoutent également des affectations du surplus de 2010 pour l’acquisition d’immobilisations, tels la Maison du citoyen et les décorations de Noël de la 2e phase d’illumination du centre-ville, indique-t-on.

Au chapitre des acquisitions qui ont contribué à la diminution du surplus, mais à l’augmentation de la richesse collective, souligne-t-on, la mairesse mentionne les divers travaux d’aménagement à la Maison du citoyen et à l’hôtel de ville, les travaux d’infrastructures sur la rue Turgeon, la construction du Skate Plaza, l’achat d’équipement à la station de purification de l’eau et l’implantation de la fibre optique.

«Sur un budget de 45 946 000 $, la disponibilité de fonds se chiffre à 3 447 546 $, ce qui représente une saine marge de manœuvre. Sainte-Thérèse est en bonne santé financière grâce au suivi budgétaire rigoureux tout au long de l’année. Nous pouvons ainsi poursuivre les projets entamés, dont la revitalisation du centre-ville, et payer comptant des dépenses de fonctionnement et d’investissement qui profitent à l’ensemble des citoyens, et ce, en respectant leur capacité de payer», a-t-elle déclaré.

Endettement de la Ville

Par ailleurs, la mairesse a également profité de la tribune pour faire le point sur l’endettement de la Ville. Mme Surprenant avance que le taux d’endettement total net à long terme pour l’ensemble des citoyens, au 31 décembre 2010, est de 42 063 408 $, alors que la richesse foncière résidentielle est de 1 619 594 300 $, portant au final le taux d’endettement de l’ensemble des citoyens à 2,60 %. Un taux plutôt enviable, estime-t-elle, si l’on prend en compte toutes les nouvelles infrastructures dont les citoyens se sont dotés (mise aux normes de la station de purification de l’eau, construction d’une caserne de pompiers, agrandissement de la bibliothèque, aménagement de la Maison du citoyen, aménagement d’un terrain synthétique de soccer, construction du Skate Plaza, etc.).

«Il est important de rappeler que la Rive-Nord est la région du Québec dont le taux démographique a le plus augmenté depuis la dernière décennie et Sainte-Thérèse est un pôle régional majeur. Nous desservon,s en plus de nos citoyens, ceux de villes voisines pour certains services, la population étudiante et les clients qui utilisent nos commerces, nos institutions et nos maisons d’enseignement. Il est bien normal que nos infrastructures soient à la hauteur», a-t-elle conclu.

Les états financiers de l’exercice 2011 sont disponibles sur le site Web de la Ville, au [www.ville.sainte-therese.qc.ca], sous l’onglet Publications.

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

- PUBLICITÉ -
Top