- PUBLICITÉ -

De nombreux élus ont participé à cette rencontre de la Table des municipalités rurales de la Communauté métropolitaine de Montréal.

Sainte-Anne-des-Plaines: Une ville heureuse des initiatives de la CMM

Le maire de Sainte-Anne-des-Plaines, Guy Charbonneau ainsi que Julie Boivin, mairesse suppléante, ont participé le 12 juin dernier, à une rencontre de la Table des municipalités rurales de la Communauté métropolitaine de Montréal (CMM) organisée par Valérie Plante, mairesse de Montréal et présidente de la CMM, et Massimo Iezzoni, directeur général de la CMM.

Cette rencontre se tenait dans le cadre des initiatives mises de l’avant par l’organisme afin de reconnaitre les particularités, défis et enjeux propres aux villes rurales.  En plus de la création de cette Table, la CMM déposera officiellement sous peu le Projet de compensation pour les municipalités rurales de la CMM, qui représente une somme de 50 millions de dollars, répartie pour 16 villes et assumée conjointement par la CMM et le ministère des Affaires municipales et de l’Habitation (MAMH).

Cette initiative vise à compenser financièrement les municipalités rurales s’engageant à protéger leur zone agricole. En protégeant ces zones, les municipalités sont privées de revenus importants pouvant provenir de projets de développement résidentiel, commercial ou autre.

«Nous sommes très heureux des initiatives en cours, c’est un point de départ satisfaisant. Il s’agit pour nous d’un allègement fiscal qui vient renforcer le message que nous martelons depuis 10 ans: les municipalités rurales au sein de la CMM doivent conjuguer avec des défis majeurs de développement et de protection du territoire qui, heureusement, sont de plus en plus reconnus», a souligné le maire Charbonneau.

Pour la Ville de Sainte-Anne-des-Plaines, la compensation représente une somme de plus de 200 000$ annuellement pour 4 ans. D’autres dossiers seront abordés autour de la Table des municipalités rurales, dont notamment l’enjeu des coûts des corps policiers sur nos territoires. La Ville de Sainte-Anne-des-Plaines compte bien faire entendre sa voix au sein de la CMM et continuer à «développer le réflexe rural» au sein de la Communauté.

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

- PUBLICITÉ -
Top