- PUBLICITÉ -
Entête - Actualités

Sainte-Anne-des-Plaines: rôle d’évaluation en hausse, taux d’imposition en baisse

Le maire de Sainte-Anne-des-Plaines, Guy Charbonneau, vient de déposer le 4e budget de son administration, lequel totalise 19 365 200 $, en hausse de 4,65 % comparativement à 2012.

Ce budget coïncide avec le dépôt d’un nouveau rôle d’évaluation des immeubles du territoire, en vigueur pour les années 2013, 2014 et 2015, lequel représente une augmentation moyenne des valeurs de l’ordre de 17 %. Par conséquent, explique le maire, la taxe foncière générale a été révisée à la baisse, le taux d’imposition résidentiel passant par exemple, de 0,984 $ à 0,866 $, par tranche de 100 $ d’évaluation.

«L’élaboration du budget a été guidée par le principe d’atteindre, pour la majorité des contribuables dont la résidence subit la hausse moyenne du nouveau rôle, une augmentation de l’impôt foncier légèrement inférieure au coût de la vie, soit de 1,5 %», a-t-il fait valoir. Quant aux autres taxes, notons, en substance, une baisse de 17 $ pour les ordures, un maintien de la taxe d’eau à 207 $ et une augmentation de 4 $ pour la taxe d’assainissement des eaux, de 89 $ à 93 $.

Avec pour prémisse le fait que la perception de la taxe foncière générale représente la principale source de revenus de la Ville de Sainte-Anne-des-Plaines, soit 13 908 000 $ (ou 72 % du budget), et une facture en matière de sécurité publique qui rafle 21 % de chaque dollar perçu, la Ville doit aussi faire avec des frais de financement et de remboursement de capital, lesquels représentent quelque 19 % des dépenses budgétaires, alors que les transports s’en approprient 17 %, l’hygiène du milieu (aqueduc, égout et matières résiduelles) 15 %, et l’administration publique 11 %. Enfin, en tenant compte du fait que 2013 est une année électorale, une somme de 80 000 $ a été prévue à cette fin.

Programme triennal des immobilisations

Au chapitre des immobilisations, on indique qu’une marge de manœuvre s’offrira à la Ville du fait de l’extinction de 5 millions de dollars de dettes au cours des trois prochaines années. Le conseil municipal entend donc investir 8,5 millions de dollars dans son programme triennal pour l’amélioration des infrastructures, et ce, sans augmenter indûment le niveau d’endettement.

En 2013, il est prévu d’affecter quelque 3 millions de dollars aux activités suivantes: réfection des routes et des parcs, construction d’une nouvelle caserne pour le Service de sécurité incendie, feux de circulation sur la montée Gagnon, à l’intersection du boulevard Gibson, aménagement de la piste cyclable et entretien préventif des infrastructures et bâtiments municipaux.

En 2014 et 2015, les projets suivants sont prévus: agrandissement de la bibliothèque et du garage municipal, rénovation du centre-ville, réaménagement de l’ancienne caserne, construction d’un chalet au parc des Saisons et, toujours en tête de liste à chaque année, la réfection des routes et des parcs.

«Malgré notre richesse précaire, je suis particulièrement fier des résultats que nous réussissons à obtenir avec la collaboration de tout notre personnel. Avec votre appui, nous sommes déterminés à continuer d’investir dans notre milieu de vie tout en maintenant une gestion serrée en accord avec nos capacités de payer», a conclu le maire, à l’adresse de ses concitoyens.

Les avis d’imposition 2013 seront postés en janvier. Pour consulter le résumé du budget 2013 et du programme triennal d’immobilisations, tapez le [http://ville.ste-anne-des-plaines.qc.ca/upload/budget-2013-sadp_u121213134232.pdf].

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

- PUBLICITÉ -
Top