- PUBLICITÉ -
Sainte-Anne-des-Plaines enfin reliée au reste du monde

Photo Christian Asselin

Guy Charbonneau, maire de Sainte-Anne-des-Plaines, Lucie Lecours, députée de Les Plaines, et Jérôme Normand, président de la Commission de l’aménagement à la Communauté métropolitaine de Montréal (CMM), au moment de l’annonce.

Photo Christian Asselin

De nombreux partenaires rendent ce projet réalisable.

Photo Christian Asselin

Guy Charbonneau, maire de Sainte-Anne-des-Plaines.

Sainte-Anne-des-Plaines enfin reliée au reste du monde

Piste cyclable Les Moulins d’en Haut

D’ici la fin de l’année, Les Moulins d’en Haut, une piste cyclable d’une longueur de 21 kilomètres, reliant Terrebonne à Blainville en passant par Sainte-Anne-des-Plaines, sera aménagée au coût de 7,5 M$.

D’ici la fin de l’année, Les Moulins d’en Haut, une piste cyclable d’une longueur de 21 kilomètres, reliant Terrebonne à Blainville en passant par Sainte-Anne-des-Plaines, sera aménagée au coût de 7,5 M$.

C’est un «Enfin!» bien senti qu’a lancé Guy Charbonneau, maire de Sainte-Anne-des-Plaines, lundi, lorsque, en compagnie de Lucie Lecours, députée de Les Plaines, et Jérôme Normand, président de la Commission de l’aménagement à la Communauté métropolitaine de Montréal (CMM), il a procédé à cette annonce, lui qui caressait le rêve de doter sa ville d’une telle piste cyclable depuis plus de 30 ans.

«Ça a pris des années pour y arriver! C’est un grand jour pour nous aujourd’hui! Enfin, Sainte-Anne-des-Plaines est maintenant partie intégrante de la CMM!» , a d’abord mentionné M. Charbonneau, rappelant que Sainte-Anne-des-Plaines était la seule ville de la couronne nord de Montréal à ne pas être reliée à un circuit de vélo métropolitain.

«Toutes les autres villes étaient connectées, mais pas nous autres. Vous imaginez ça? Nous étions le chaînon manquant! Pour nous, le fait d’inaugurer ce tronçon représente donc beaucoup. Il sera désormais facile, avec la piste Les Moulins d’en Haut, de joindre Québec à Gatineau à vélo» , d’ajouter le maire Charbonneau, saluant au passage ses homologues de Terrebonne, Marc-André Plante, et de Blainville, Richard Perreault (représenté par le conseiller Patrick Marineau), pour leur contribution à l’aboutissement de ce projet.

«Lorsque nous travaillons en concertation, nous sommes capables de créer de belles synergies qui profitent à nos citoyens.»

Ces derniers sont d’ailleurs au nombre de ceux qui ont permis la réalisation du projet puisque certains propriétaires de terrains, sur lesquels passera la piste cyclable, ont accordé une servitude.

Partenariat entre la CMM, Québec et SADP

Afin de mener à terme ce projet dont le coût d’aménagement est estimé à 7,5 M$, le gouvernement du Québec, la CMM et Sainte-Anne-des-Plaines se partageront la facture à parts égales.

«Les élus et le personnel de la CMM ont compris que la grande ville ne peut pas vivre sans sa campagne et vice versa. C’est une magnifique démonstration de la philosophie du vivre-ensemble, les urbains et les ruraux» , d’indiquer Guy Charbonneau, conscient qu’un investissement de 2,5 M$ est énorme pour une ville comme Sainte-Anne-des-Plaines, mais le jeu en vaut la chandelle, a-t-il ajouté.

«Ce montant représente une somme importante pour notre administration, de dire M. Charbonneau, mais nous sommes prêts à y consentir pour permettre à nos citoyens d’avoir une meilleure qualité de vie tout en proposant de saines habitudes de vie.»

Sans oublier les commerçants de Sainte-Anne-des-Plaines qui bénéficieront évidemment des retombées économiques associées à la présence de ces nombreux cyclistes au cœur du village. Selon les plus récentes études, on estime à un million le nombre de personnes qui empruntent la piste Le P’tit Train du Nord à vélo chaque année. De ce nombre, certains voudront certainement découvrir cette nouvelle installation qui donnera aux citoyens l’accès «à des milieux naturels exceptionnels» , promet-on, en plus de mettre en valeur les paysages agricoles et urbains de la région.

«Les amateurs de plein air profiteront d’un décor incroyable mettant en valeur notre patrimoine naturel, conformément aux objectifs de la Trame verte et bleue du Grand Montréal» , de renchérir la députée Lucie Lecours.

Soulignons que ce nouveau tracé fera partie du Réseau vélo métropolitain de la CMM. Long de 1 725 km, ce réseau a pour objectif de connecter les citoyens du Grand Montréal au reste du Québec, et vice versa.

Array
- PUBLICITÉ -

Nos chroniques

La dernière édition

Section concours

- PUBLICITÉ -
Top