- PUBLICITÉ -

Sainte-Anne-des-Plaines crée un guide de conservation des milieux naturels

Dans le cadre de l’initiative du Corridor Forestier du Grand Coteau, coordonné par Nature-Action Québec, un guide de conservation des milieux naturels a été créé par l’organisme, en partenariat avec la Ville de Sainte-Anne-des-Plaines et grâce au financement du ministère de l’Environnement et de la Lutte aux changements climatiques et de la Fondation de la faune du Québec. Ce guide finalisé en mars dernier s’adresse aux propriétaires de boisé sur le territoire.

De manière plus spécifique, ce guide vise à explorer et à décrire les écosystèmes naturels présents sur le territoire anneplainois, ainsi qu’à survoler les enjeux environnementaux en lien avec ces derniers. Il fournira aussi des conseils aux propriétaires afin de préserver la richesse de ce patrimoine naturel.

À Sainte-Anne-des-Plaines, ce sont plus de 100 propriétaires de boisés qui recevront ce guide. Ces propriétaires et l’ensemble des citoyens de la Ville sont par la suite invités à visionner en direct le webinaire de présentation du guide, prévu le 9 décembre 2020 à 19h et accessible via la page Facebook de la Ville.

L’objectif de ce guide est d’inviter les propriétaires à poser des gestes concrets en matière de conservation des milieux naturels, mais surtout de les informer sur les écosystèmes qui se trouvent sur leur propriété, et la manière dont il est possible de les protéger.

Le Corridor forestier du Grand Coteau

Rappelons d’abord que le Corridor forestier du Grand Coteau (CFGC) est un milieu naturel qui s’étend de L’Assomption à Mirabel. Il traverse de nombreuses municipalités situées dans quatre municipalités régionales de comté (MRC) et au sein de deux régions administratives (Laurentides et Lanaudière).

Le projet de CFGC est né de la volonté com­mune de Nature Action Québec et de plusieurs intervenants municipaux de protéger et mettre en valeur les écosystèmes exceptionnels de la couronne nord de Montréal. Depuis 2015, la préservation de la connectivité des milieux naturels et de la diversité faunique et floristique sont ainsi au cœur de plusieurs projets.

Les différentes villes et MRC touchées par cette initiative travaillent en partenariat afin de conserver un espace naturel ayant une haute valeur environnementale et écologique. En ces lieux, des corridors de connectivité sont à protéger ou à créer afin de maintenir une faune et une flore considérées comme exceptionnelles.

Sainte-Anne-des-Plaines, un territoire diversifié

Le territoire de Sainte-Anne-des-Plaines appartient à la province géologique des Basses-terres du Saint-Laurent, une plaine aux sols fertiles en raison des sédiments laissés par la mer de Champlain. Il y a plus de 8 000 ans, cette mer s’est retirée graduellement vers le golfe du Saint- Laurent, ce qui a conduit à la formation d’un plateau sablonneux. Étant donné la fertilité des sols de ce dernier, Sainte-Anne-des-Plaines offre une grande diversité de milieux naturels. Ainsi, son territoire est notamment composé de forêts, de cours d’eau et de milieux humides disposés au sein de sa trame agricole.

Que retrouve-t-on dans ce guide ?

Le document de 20 pages dresse le portrait des différents milieux naturels présents au sein de la ville de Sainte-Anne-des-Plaines (boisé, urbain, agricole et humide). Ce guide présente la valeur écologique de ces milieux et les spécificités qui leurs sont propres, soient les espèces floristiques et fauniques, ainsi que leur rôle au sein de ces différents écosystèmes. Le guide propose également un formulaire d’engagement volontaire pour les propriétaires souhaitant faire la différence en terme de conservation des milieux naturels sur leur propriété.

Pour consulter ce guide, rendez-vous au lien suivant : www.villesadp.ca/services-citoyens/collectes-et-environnement

 

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

- PUBLICITÉ -
Top