- PUBLICITÉ -

Nous reconnaissons Guy Charbonneau, maire de Sainte-Anne-des-Plaines, Linda Charbonneau, directrice des Ressources humaines, matérielles et informatiques et directrice générale adjointe de la Ville, Pascal Leblanc, président du syndicat, Stéphane Trépanier, vice-président du syndicat, Benjamin Plourde, membre syndical du comité de négociation, Alain Cassista, directeur général de la Ville et Maxime Thérien, directeur des loisirs, des sports, de la culture et de la vie communautaire.

Sainte-Anne-des-Plaines: Convention collective renouvelée pour les employés de la Ville

La Ville de Sainte-Anne-des-Plaines est très heureuse d’avoir conclu le renouvellement de la convention collective entre elle et le syndicat des cols blancs et bleus, et ce, quelques mois avant la fin de la convention collective toujours en vigueur.

L’entente régissant les conditions de travail ayant cours actuellement prendra échéance le 31 décembre 2019; la nouvelle convention, entérinée par le conseil municipal le 12 novembre dernier, prendra effet à partir du 1er janvier 2020, et ce, pour une période de 5 ans.

Les parties réunies autour de la table sont très heureuses du déroulement des négociations, où chacun, dans un respect mutuel, a fait valoir ses points jusqu’à ce qu’elles se rejoignent sur un même terrain d’entente. Cette démarche a été réalisée dans la convivialité et démontre le climat sain et harmonieux qui règne à la Ville de Sainte-Anne-des-Plaines.

Il n’aura d’ailleurs fallu que six rencontres de négociations pour en arriver à cette convention. Celle-ci comprend, entre autres, les augmentations salariales des employés, soit une hausse de la masse salariale de 2 % en 2020, 2,5 % en 2021 et 2022 et de 2,25 % en 2023 et 2024, ainsi que l’augmentation des heures d’ouverture de la bibliothèque.

«J’apprécie l’attitude du syndicat et son aide afin de respecter, à travers les demandes, la capacité de payer des contribuables. C’est un travail important qui a été fait de part et d’autre, celui de penser et de veiller aux intérêts des individus dans le respect du bien commun», a souligné le maire de la Ville, Guy Charbonneau.

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

- PUBLICITÉ -
Top