- PUBLICITÉ -

Photo tirée de Facebook (Lucie Lecours, députée de Les Plaines) - De gauche à droite: Chantal Rouleau, ministre déléguée aux Transports et ministre responsable de la Métropole et de la région de Montréal, Sylvain Yelle, directeur général d’exo, Stéphane Lauzon, député fédéral d’Argenteuil–La Petite-Nation, Lucie Lecours, députée de Les Plaines, et Patrick Charbonneau, maire suppléant de Mirabel.

Saint-Janvier: La gare de Mirabel est inaugurée

Des élus et dignitaires de la région se sont donné rendez-vous sur le site de la nouvelle gare de Mirabel, le lundi 14 décembre, au matin, afin de procéder à son inauguration officielle. Aux dires des responsables d’exo, l’infrastructure, dont la mise en service est prévue pour le 4 janvier, viendra renforcer le rôle que joue déjà la ligne de transport collectif qui relie le nord de la grande région de Montréal et le centre-ville métropolitain.

Les travaux ont permis la réalisation d’un quai de 300 mètres, un stationnement de 333 places, un dépose-minute, ainsi qu’une boucle d’autobus comprenant trois quais. Son stationnement incitatif comprend d’ailleurs des cases pour les personnes à mobilité réduite, les taxis, le covoiturage et les véhicules électriques.

Selon le Programme des immobilisations 2020-2029 d’exo, un budget d’un peu plus de 14 M$ a été alloué à ce projet. Il est rendu possible, en partie, grâce au financement des gouvernements du Canada et du Québec dans la mise en œuvre du Fonds pour l’infrastructure de transport en commun.

Quant à elle, la ligne exo2 Saint-Jérôme comprendra, dès janvier 2021, 14 gares et 8 stationnements incitatifs. Avant la pandémie, c’est plus de 7 800 clients qui profitaient quotidiennement d’une quinzaine de départs dans chaque direction, sur cette ligne. On mentionne que la croissance annuelle de l’achalandage y est de 4,3 %.

Une annonce importante

La députée de circonscription Les Plaines, Lucie Lecours, souligne qu’elle suit le dossier de près depuis son élection, il y a maintenant deux ans. Aux dires de celle-ci, l’infrastructure est une plus value, qui ajoute à une excellente alternative à l’utilisation de l’automobile dans la région. Sa collègue et ministre déléguée aux Transports, Chantal Rouleau, ajoute que «ce nouvel aménagement rendra les services de transport en commun plus attractifs, accessibles et attrayants». L’élue mentionne qu’il s’agit de trois éléments essentiels visant à encourager une alternative à l’auto solo.

En plus de ces deux députées provinciales, étaient présents Stéphane Lauzon, représentant fédéral d’Argenteuil–La Petite-Nation, au nom de Catherine McKenna, ministre fédérale de l’Infrastructure et des Collectivités, ainsi que Patrick Charbonneau, maire suppléant de Mirabel, et Sylvain Yelle, directeur général d’exo.

«La nouvelle gare Mirabel permettra de renforcer l’offre de la ligne Saint-Jérôme qu’exo souhaite voir devenir la colonne vertébrale du transport collectif entre le nord de la région métropolitaine de Montréal et le centre-ville, d’ajouter ce dernier. Il est essentiel de continuer à investir dans les infrastructures existantes afin d’améliorer le réseau de trains, mode de transport collectif structurant, confortable et essentiel au développement des couronnes.»

Fin des travaux majeurs

Cette inauguration coïncide avec la fin des travaux majeurs sur les rues Victor et Boileau, afin de faciliter les transports actifs et collectifs à proximité de la nouvelle gare.

Depuis le mois de mai, cette zone s’est transformée. On a procédé, entre autres, au réaménagement de l’intersection entre la rue Victor et le boulevard du Curé-Labelle et à la bonification du réseau cyclable par l’ajout d’une piste sur la rue Boileau.

Des travaux mineurs restent à être exécutés, mais on assure que ces artères sont prêtes pour l’ouverture officielle de la gare du secteur de Saint-Janvier.

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

- PUBLICITÉ -
Top