- PUBLICITÉ -
Lorraine, activité physique, En mai moi j'bouge

Lorraine invite ses concitoyens à bouger au mois de mai.

Ruisseau Dominique-Juteau de Lorraine: phase printanière complétée

La partie hivernale des travaux de stabilisation dans le ravin du ruisseau Dominique-Juteau, qui consistait à enrocher 3 km linéaires du cours d’eau, a été pratiquement complétée du 23 janvier au 13 mars. Il ne reste que quelques travaux mineurs, qui seront réalisés au cours de l’été pour terminer cette phase, a expliqué le maire Jean Comtois.

«Réalisés en collaboration avec le ministère de la Sécurité publique et la Section des mouvements de terrain du ministère des Transports, a-t-il indiqué, ces travaux, subventionnés à 74,8 %, visaient à prévenir les risques d’érosion et, surtout, de grands glissements de terrain, plus propices à survenir au printemps lors du dégel des sols et de la crue des eaux. Une phase de travaux subséquente sera réalisée d’ici 2023. C’est en prévision de cette 2e phase que les trois chemins d’accès aménagés sur nos terrains municipaux seront conservés. La réhabilitation du milieu et le reboisement finaliseront les travaux.»

Les quelque 96 000 tonnes de roches déposées sur les berges du ruisseau ont pour objectif de renforcer la base des talus. On demande donc à la population et aux visiteurs de ne pas retirer ou déplacer les roches afin de préserver le milieu dans son état. Il est toutefois à noter, prévient la Ville, qu’un mouvement naturel des roches peut survenir au cours des semaines et des mois à venir. Les travaux ont été conçus de manière à tenir compte de ces processus physiques.

Rappelons que certains sols de Lorraine, au nord de l’autoroute 640, ont des caractéristiques pouvant favoriser d’éventuels glissements de terrain. L’existence de « poches » d’argile sensible combinée au potentiel d’érosion du ruisseau Dominique-Juteau ont donc conduit les autorités locales et provinciales à développer ce grand projet de prévention.

Deux autres sites aux caractéristiques similaires ont aussi été sélectionnés sur les territoires de Blainville, Rosemère et Sainte-Thérèse par les experts en géotechnique du ministère des Transports et par le ministère de la Sécurité publique.

 

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

- PUBLICITÉ -
Top