- PUBLICITÉ -
colis suspect

Les policiers de Thérèse-De Blainville et de tout le Québec surveilleront les distractions au volant.

Routes du Québec: Opération nationale concertée nommée Distraction

Les policiers de la Régie intermunicipale Thérèse De Blainville (RIPTB) se joignent à La Sûreté du Québec, le Service de police de la ville de Montréal, le Service de police de l’agglomération de Longueuil, l’Association des directeurs de police du Québec, la Société de l’assurance automobile du Québec, incluant Contrôle Routier Québec, pour unir leurs forces afin de sensibiliser et conscientiser les conducteurs aux dangers liés aux distractions au volant.

Afin que les usagers de la route portent une attention toute spéciale à l’importance d’être vigilant en conduisant, une opération nationale concertée nommée Distraction a été lancée. Les interventions policières se dérouleront du 22 au 28 septembre 2017 sur tout le territoire du Québec.

Les distractions au volant, c’est tout ce qui fait quitter les yeux de la route. Elles demeurent l’une des principales causes de collisions sur les routes au Québec. Elles réduisent la concentration du conducteur et augmentent considérablement les risques d’être impliqué dans une collision ou de commettre d’autres infractions au Code de la sécurité routière (CSR).

Lors de cette opération conjointe déployée sur l’ensemble du territoire québécois, les policiers porteront une attention particulière à l’utilisation du téléphone cellulaire au volant et interviendront si d’autres infractions au CSR ou au Code criminel sont commises.

Textos

La Société de l’assurance automobile du Québec a également procédé au lancement de la nouvelle campagne de sensibilisation contre les textos au volant qui se tiendra du 25 septembre au 22 octobre. Sur le thème «Texter ou conduire. Faut choisir.», les messages visent à démontrer aux conducteurs que malgré leur habileté à manipuler leur cellulaire au quotidien, texter au volant est dangereux.

La collaboration entre les différents partenaires alliant à la fois l’éducation, la prévention, l’intervention et la communication est sans contredit très bénéfique pour le bilan routier et contribue à améliorer le sentiment de sécurité des usagers du réseau. Ces interventions amènent les usagers du réseau routier à prendre conscience des risques liés à la conduite et à adopter un comportement sécuritaire et responsable, contribuant ainsi à améliorer la qualité de vie des citoyens du Québec.

- PUBLICITÉ -

Nos chroniques

La dernière édition

Section concours

- PUBLICITÉ -
Top