- PUBLICITÉ -
Rosemère: une charge de Madeleine Leduc contre Pierre Roussel

La mairesse de Rosemère affirme : « Il ne faut pas confier la ville à des ambitieux ou à des gens qui inventent des problèmes pour s’attirer du capital politique

Rosemère: une charge de Madeleine Leduc contre Pierre Roussel

La mairesse de Rosemère, Madeleine Leduc, a réagi à la sortie publique des conseillers Pierre Roussel et Normand Bleau pour la formation d’un nouveau parti politique à Rosemère, un geste qu’elle dit motivé par l’ambition personnelle du principal intéressé.

Selon les dires de Mme Leduc, Pierre Roussel aurait réagi fortement à la suite de l’élection d’Hélène Daneault comme députée de Groulx et du choix du conseil de faire de Mme Leduc la mairesse. «Les discussions ont été plutôt ardues, parce que M. Roussel n’a jamais accepté le verdict démocratique de ses collègues qui ont tous, à l’exception de Normand Bleau, rejeté sa candidature à la mairie, préférant la mienne», a-t-elle notamment argué.

Madeleine Leduc ne se dit donc pas surprise de l’annonce des deux conseillers, ajoutant que M. Roussel l’avait déjà rencontrée au restaurant pour lui faire savoir qu’il ne travaillerait pas avec elle pendant la campagne et qu’il se porterait candidat au poste de maire en novembre 2013.

Ce que reprochait M. Roussel à l’ancienne mairesse Richer, à l’actuelle mairesse et, selon Mme Leduc, à Hélène Daneault, c’était de ne pas jouer en équipe, une faute qu’elle aurait plutôt tendance à lui attribuer.

«Ce que la grande majorité des élus lui reprochaient alors, c’est ce qui le caractérise depuis son entrée sur la scène municipale, à savoir de ne pas être un joueur d’équip », affirme Mme Leduc.

Le fait qu’aujourd’hui M. Roussel fasse mention du leadership de Mme Daneault la fait par ailleurs sourire : «En 2008, il m’a rencontré pour me partager son insatisfaction quant au leadership d’Hélène Daneault. Il m’avait même montré un projet de lettre de démission, dans laquelle il mentionnait vouloir siéger comme indépendant.»

Madeleine Leduc déplore aussi un manque d’intérêt manifesté par M. Roussel dans le cadre ses fonctions, que ce soit lors de la présentation de projets des fonctionnaires, de son implication limitée à un seul comité ou son refus du principe d’alternance des dossiers auquel ses collègues se sont pliés.

La mairesse trouve aussi incohérent l’argumentaire que la population de Rosemère n’est pas satisfaite puisque le dernier sondage Léger Marketing, souligne-t-elle démontre que la grande majorité des Rosemèroises et Rosemèrois appuient les décisions du conseil municipal et se montrent largement satisfaits des services qu’ils reçoivent. «Comment peuvent-ils affirmer que la population veut du changement alors que le sondage montre le contraire?», questionne la mairesse.

Pour terminer, Mme Leduc a réitéré son intention de terminer ce qui a été commencé avec le présent mandat, afin de boucler la boucle. Son équipe pour la prochaine élection est déjà complète et sera présentée à la fin de l’été.

«Je me présente parce que j’aime Rosemère et que je veux être une candidate d’un parti avec une vision rassembleuse et novatrice contribuant à la croissance de Rosemère », a-t-elle soutenu.

- PUBLICITÉ -

Nos chroniques

La dernière édition

Section Concours

Concours La meilleur des aventures sucrée 2020
- PUBLICITÉ -
Top