- PUBLICITÉ -
Rosemère: Sylvain Arsenault: pour une administration près des gens

Sylvain Arsenault

Rosemère: Sylvain Arsenault: pour une administration près des gens

Le candidat à la mairie Sylvain Arsenault veut donner à Rosemère une administration plus ouverte, transparente et près des citoyens. Ayant commencé son porte-à-porte, les orientations qu’il s’était données au début se confirment, dit-il, avec les commentaires des citoyens.

«Je reçois un bel accueil et on sent un goût de changement. On sent l’intérêt pour une administration proche des gens et à leur écoute. Nous sommes 14 700 à Rosemère, il me semble qu’on peut se parler, s’entraider et se consulter. Quand on avertit les gens et qu’on explique le pourquoi de certaines décisions, ça évite de laisser les gens amers face à celles-ci», explique M. Arsenault en entrevue téléphonique.

Ce dernier se questionne d’ailleurs sur la décision de Madeleine Leduc d’avoir déposé sa candidature à la mairie après le 3 novembre, ce qui permet de passer outre à une élection pour son poste de conseillère. «Ça enlève aux Rosemèrois un conseiller supplémentaire pour la défense de leurs intérêts pour la prochaine année», commente M. Arsenault.

Il questionne également l’administration actuelle d’avoir maintenu l’embauche du directeur des services techniques et travaux publics, Jean-Philippe Lemire, malgré son incitation à comparaître devant le comité de discipline de l’Ordre des ingénieurs du Québec. «Malgré ses prétentions, j’aurais attendu la décision finale et j’aurais mis une pause sur son embauche», ajoute-t-il.

En se présentant à la mairie, Sylvain Arsenault souhaite rapprocher les citoyens et l’administration de leur ville. Ses grandes orientations seront de stimuler l’économie par la valorisation des commerçants et une rigueur dans la gestion des données publiques. «Il existe une rigidité dans la réglementation de la Municipalité. Les lois et les règlements sont nécessaires et importants puisqu’ils donnent les grandes lignes de conduite, mais ils pourraient être appliqués avec plus de discernement dans certains cas particulier», souligne-t-il en faisant référence à des situations que les citoyens lui auraient décrites lors de son passage de porte en porte.

Il a également abordé la question des personnes et des familles dans le besoin, à qui il veut offrir une meilleure accessibilité aux services et aux ressources communautaires. «C’est aussi le cas du 3e âge, dont il faut briser l’isolement», dit-il.

Un autre point important pour le candidat demeure la sécurité publique. Il souhaite miser davantage sur la visibilité de la police au niveau de la prévention et de son implication dans la communauté. «La famille est donc au cœur de mes préoccupations, dans un environnement paisible, sécuritaire, avec des finances rigoureuses et une administration honnête et transparente», conclut-il.

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

Section Concours

Concours La meilleur des aventures sucrée 2020
- PUBLICITÉ -
Top