- PUBLICITÉ -

Le maire de Rosemère Éric Westram, présentant fièrement l’attestation des 5 Fleurons lors de séance du Conseil municipal du 13 décembre.

Rosemère: Retour sur la dernière séance du Conseil municipal

La plus récente séance du Conseil municipal de la Ville de Rosemère s’est tenue en présentiel sous la présidence du maire Éric Westram le 13 décembre.

M. Westram a ouvert la séance en annonçant que la Ville de Rosemère conserve le prestigieux titre des 5 Fleurons du Québec. Ainsi, la ville est récompensée pour la qualité de son environnement par l’entretient horticole des lieux publics. « Peu de municipalités québécoises peuvent se vanter d’obtenir les 5 Fleurons, mais surtout, de les conserver », émet fièrement le maire de Rosemère quant à la distinction que la ville possède puis 2015. Ce dernier en a profité pour féliciter les citoyens, les commerçants, les institutions et les employés de la ville qui contribuent quotidiennement à l’embellissement du paysage de Rosemère.

Services communautaires

La séance du Conseil municipal marque la signature de deux protocoles d’entente avec le Club d’athlétisme Corsaire-Chaparal et intervilles Red Sox. « L’évolution du baseball mineur élite passe par la régionalisation de l’activité, l’organisme responsable et l’implication de plusieurs villes », a mentionné la conseillère municipale Carla Brown quant à l’entente qui aboutira au transfert vers les organismes locaux Baseball BLRT. De plus, la conseillère municipale a répondu aux différentes demandes de commandites, subventions et dons, versant des subventions de 150$ à Athlètes balle-molle, 1000$ au Le Mitan, 1000$ à Moisson Laurentides, 400$ au Centre Marie Eve et 840$ à A.L.O.H Rosemère Accès Logis.

Mme Brown a ensuite annoncé qu’elle siège dorénavant à titre de représentante de la Ville de Rosemère au sein de l’office municipal d’habitation de Thérèse-De Blainville. « Ayant moi-même grandit dans une coopérative d’habitation, je sais à quel point il est essentiel de créer et d’offrir des logements abordables de qualité à des ménages aux besoins particuliers », précise la conseillère municipale avant d’ajouter qu’elle siègera aussi au comité de la sécurité routière et à la commission administrative portant sur l’environnement social et les communications. L’un des principaux objectifs de cette commission vise à offrir un service de qualité de proximité avec les citoyens de Rosemère.

La conseillère municipale Melissa Monk a quant à elle évoqué qu’elle siégera au comité de Rosemère à la MRC Thérèse-De Blainville en plus de maintenir son rôle au sein des finances municipales. « C’est une autre chance de voir comment les différentes villes travaillent ensemble pour le bien-être de la région et c’est un plaisir pour moi », commente Mme Monk.

Une période de question animée

Certaines interventions du public ont témoigné des tensions actuelles liées au dossier de l’ancien golf de Rosemère. Le maire a notamment été questionné quant au changement d’affectation du sol, considérant que les informations données par la ville sont incomplètes et changeantes. « Une fois où on sera capable de faire l’étude environnementale sur le terrain, l’affectation au sol est inévitable. Il va falloir le faire. Mais comment on l’affecte, ce sera à déterminer », a entre autres répondu M. Westram.

Pour prendre connaissance des autres aspects qui ont été abordé, il est possible de visualiser l’ensemble de la séance du Conseil municipal en consultant le site internet ville.rosemere.qc.ca.

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

- PUBLICITÉ -
Top