- PUBLICITÉ -
Rosemère récompense les pouces verts

(Photo Hugo Vincent)

Rosemère récompense les pouces verts

Concours Rosemère en fleurs 2010

Comme à chaque fin d’été, la Ville a tenu son traditionnel gala méritas afin de saluer les résidants qui ont mis beaucoup d’efforts pour faire de leurs jardins et espaces verts de véritables petits chefs-d’œuvre.

«Si vos efforts améliorent sans cesse la beauté de votre environnement, ils constituent aussi une importante source d’inspiration pour nombre de vos voisins, contribuant dans une large mesure à faire de Rosemère une ville en harmonie avec la nature que de nombreuses communautés envient secrètement», de mentionner la mairesse Hélène Daneault.

Afin de mettre en valeur les différents aménagements paysagers, la Ville avait organisé une projection multimédia des finalistes. La soirée s’est déroulée en présence de parents, amis, conseillers municipaux, acteurs impliqués dans le domaine de l’environnement de la ville. Le choix de gagnants est revenu à un comité composé de 23 juges bénévoles, qui ont rendu possible cette démarche des plus appréciées par un nombre sans cesse croissant de citoyens.

Au total, un peu plus de trente finalistes étaient en lice pour recevoir les différentes distinctions. Les gagnants ont été répartis en six catégories, dont deux pour les axes commerciaux.

Tous secteurs résidentiels confondus, la citoyenne méritant la plus haute distinction pour sa Façade fleurie est Marielle Fortin, du 270, rue Hamilton, alors que la reconnaissance pour le Petit coin attrayant est allée à Francine Tanguay et René De Serres, du 176, rue Delorme; celle attribuable à la Cour arrière fut remise à Lucie St-Hilaire et Normand Richard, du 330, rue Robert Ouest.

D’autre part, les épinettes du Colorado de Lucie Normandin et François Juneau, du 360, rue Montcalm, ont été reconnues comme Arbres majestueux, et l’érable à Giguère de Carole MacPhee et Serge Caron, du 96, rue des Violettes, comme Arbre unique. Enfin, grâce à leur système de pompe à eau branchée à deux barils récupérateurs de pluie, Manon Pomerleau et Patrick De Geyter ont été honorés pour leur Action environnementale.

Sur les artères commerciales, le Club de golf de Rosemère a été choisi pour le boulevard Labelle et la pharmacie Uniprix a raflé le prix pour le chemin de la Grande-Côte.

Dans le même ordre d’idées, les élus municipaux ont profité de l’occasion pour remettre les fonds amassés dans le cadre de la onzième édition des Jardins secrets, en juillet dernier. L’argent a été remis au projet répit Les Petits Plaisirs, mis en place par l’organisme Parenfant, un organisme qui œuvre au sein de la municipalité. Un montant de 5 113 $ a été remis.

«Conscients que vous rendez de grands services à notre communauté, nous sommes heureux de contribuer ainsi à la bonne marche de vos activités», d’affirmer la mairesse Hélène Daneault à l’endroit des représentants du projet, Danielle Bilodeau et Ève Bélanger, ainsi que Jean Desmarais, Roger Barrette, Marc Laganière et Robert Martin.

Rappelons que le projet de répit Les Petits Plaisirs est le fruit d’une initiative du citoyen rosemèrois Jean Desmarais, avec l’étroite collaboration du CSSS, du Centre Le Florès, et de la Maison Parenfant, le tout avec le soutien de la Ville de Rosemère. Ce projet vient en aide aux parents d’enfant de notre région vivant avec un handicap, leur offrant occasionnellement un peu de temps libre en prenant en charge leur jeune pour une période donnée.

 

- PUBLICITÉ -

Nos chroniques

La dernière édition

Section concours

- PUBLICITÉ -
Top