- PUBLICITÉ -
Rosemère: Madeleine Leduc sans équivoque

La nouvelle mairesse de Rosemère, Madeleine Leduc, entourée de son équipe de conseillers municipaux.

Rosemère: Madeleine Leduc sans équivoque

C’est le dimanche 9 décembre que la population rosemèroise s’est clairement prononcée lors de l’élection partielle tenue à la suite du départ d'Hélène Daneault: Madeleine Leduc est la nouvelle mairesse de Rosemère.

L’élection, qui visait à pourvoir au poste de maire jusqu’aux élections municipales de novembre 2013, avait des airs de similitude avec l’élection de 2009. À cette époque, Madeleine Leduc s’était présentée comme conseillère, avec Sylvain Arsenault pour adversaire.

Ce sont presque les mêmes statistiques qui se sont affichées dimanche soir dernier. En effet, Mme Leduc a remporté cette élection avec un peu plus de 65 % des votes, contre 29 % pour Sylvain Arsenault.

L’élection de Madeleine Leduc à la mairie était déjà évidente dès les premiers résultats, alors qu’on notait une centaine de votes de mieux que Sylvain Arsenault, un écart qui s’est creusé jusqu’à atteindre 1 194 votes de différence.

Les pourcentages restants sont allés au troisième candidat, Sam Scuccimarri, qui a obtenu environ 6 % des votes, et aux quelques bulletins rejetés.

La grande surprise de cette élection est le taux de participation des résidants de Rosemère qui s’est chiffré à plus de 30 %, un chiffre impressionnant pour une élection partielle, surtout dans cette municipalité qui affichait, en 2009, un taux avoisinant les 16 %. Ce sont donc, sur 10 833 électeurs inscrits, 3 263 citoyens qui se sont déplacés aux urnes pour se faire entendre.

Lors de son discours à son équipe et les bénévoles qui l’ont supporté dans sa campagne, Sylvain Arsenault a déclaré : «Il faut rester fiers de ce qu’on a fait. On a fait en sorte que la démocratie se manifeste. On va continuer de se battre pour défendre les intérêts des citoyens. Je suis très satisfait de ce que vous avez fait.»

Le candidat défait a confié, peu après en entrevue, qu’il devait réfléchir à un possible retour pour l’année prochaine. Si Sylvain Arsenault affichait un air de déception, il était en même temps serein. «J’ai été confiant tout le long; ça a été une belle aventure. Je veux féliciter Mme Leduc et son équipe. Je suis déçu de ne pas avoir gagné, mais nous avons eu droit à un processus démocratique complet et je souhaite que notre opposition rende le conseil plus à l’écoute des préoccupations des gens et qu’ils feront preuve d’une meilleure proximité avec les citoyens», a-t-il affirmé.

Du côté de l’équipe de Mme Leduc, l’ambiance était tout autre, les applaudissements et les cris de victoire témoignaient de la joie de voir Mme Leduc reprendre les rênes d’Hélène Daneault. Il régnait une belle fébrilité dans la salle, aussi perceptible sur le visage de Mme Leduc, visiblement heureuse de sa victoire.

«On a travaillé fort pour ce résultat. Je ne suis pas vraiment surprise, pour être honnête. Ce qui me surprend c’est le taux de participation. Ça démontre que les gens sont satisfaits, à Rosemère, et que oui, il y a des changements à faire, mais il faut savoir pourquoi on les fait», s’est-elle exprimée en entrevue.

Elle a aussi attribué la victoire à l’expérience de son équipe. L’assermentation de Mme Leduc devrait se faire au courant de la semaine prochaine.

- PUBLICITÉ -

Nos chroniques

La dernière édition

Section concours

Concours IGA DAIGLE
- PUBLICITÉ -
Top