- PUBLICITÉ -
Rosemère, forêt du Grand Coteau, achat, 13 hectares, préservation,

La Ville de Rosemère vient d’acquérir une portion de 13 hectares de la forêt du Grand Coteau, à des fins de préservation.

Rosemère acquiert 13 des 20 hectares convoités

Forêt du Grand Coteau

La Ville de Rosemère vient d’obtenir l’aval de la Communauté métropolitaine de Montréal (CMM) et du gouvernement du Québec dans son projet d’acquérir une portion importante de la forêt du Grand Coteau appartenant à des intérêts privés. Des 20 hectares convoités, l’administration Westram en détient désormais 13.

«Nous poursuivrons nos efforts afin d’acquérir les quelques sept hectares restants», affirmait le maire Eric Westram, lors de la séance du conseil de ville tenue le lundi 8 mars. Celui-ci rappelait qu’en décembre dernier, la Ville avait fait une offre d’achat de 1,4 million de dollars, visant l’acquisition de 13 hectares (130 000 mètres carrés) de cette forêt couvrant quelque 45 hectares et touchant également aux territoires de Lorraine et Blainville, mais devait s’assurer de l’approbation et de la participation financière de la CMM et du gouvernement provincial. Voilà qui est choses faite, ces deux instances contribuant, à parts égales, un montant de plus d’un million de dollars.

Une forêt protégée

«En acquérant ces 13 hectares d’espaces verts à des fins de conservation, la Ville de Rosemère pourra s’assurer qu’ils seront préservés et protégés à perpétuité contre tout développement immobilier», de préciser le maire. Citant un rapport produit par la firme Nature-Action, dans son analyse du potentiel écologique du territoire, M. Westram a ensuite parlé de la forêt du Grand Coteau comme étant une réserve naturelle abritant une faune et une flore très riche et diversifiée. «Il s’agit d’une forêt mature qui compte plus de 120 espèces végétales, plusieurs cours d’eau,  une grande diversité faunique et certains grands arbres majestueux (certains ayant entre 150 et 200 ans), un site qui offre par ailleurs des habitats à plusieurs espèces menacées», a notamment mentionné le maire.

Corridor forestier

Il est également prévu que cette portion de la forêt du Grand Coteau nouvellement acquise par la Ville de Rosemère accueille éventuellement (d’ici quelques années, a indiqué le maire) des sentiers balisés qui s’ajouteront au corridor forestier du Grand Coteau qui, outre Lorraine et Blainville, passe également par Terrebonne, Sainte-Anne-des-Plaines et Mascouche, de même que par les MRC de L’Assomption, Les Moulins et Mirabel.

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

- PUBLICITÉ -
Top