- PUBLICITÉ -
Rivière-des-Mille-Îles: Linda Lapointe remporte l’investiture du PLC

À l’issue du vote des membres du PLC

Rivière-des-Mille-Îles: Linda Lapointe remporte l’investiture du PLC

À l’issue de l’investiture qui a eu lieu, dimanche dernier, à Saint-Eustache, la Boisbriannaise Linda Lapointe a été choisie pour porter les couleurs du Parti libéral du Canada dans la circonscription de Rivière-des-Mille-Îles lors des prochaines élections fédérales.

Plus de 250 personnes s’étaient réunies dans la salle de réception Constantin où d’autres représentants libéraux assistaient à l’événement animé par le député de Saint-Laurent-Cartierville, Stéphane Dion.

«Pour avoir un gouvernement majoritaire, ça nous prendrait au moins 170 sièges. Ça veut dire que ça nous prend Rivière-des-Mille-Îles. Il faut qu’un comté comme celui-là devienne rouge. Les Conservateurs n’ont pas fait du bon travail et pour les remplacer, les seuls qui peuvent y arriver, ce sont les Libéraux», a déclaré Stéphane Dion.

Selon ce dernier, le défi n’est pas insurmontable. Il a réitéré sa confiance envers le nouveau chef du PLC, Justin Trudeau. «C’est celui qui incarne la fraîcheur, le renouveau et qui a un style tellement différent de Stephen Harper. Avec Justin, on a la locomotive; il faut travailler avec lui, il faut des wagons forts. On va y arriver», a ajouté M. Dion, qui a lui-même dirigé le PLC de 2006 à 2008.

Ce dernier assure que les dissensions internes, au Parti libéral, font désormais partie du passé. «Les Libéraux sont unis comme les doigts de la main», a-t-il souligné, avant de céder le micro aux candidates afin qu’elles se présentent brièvement aux membres du PLC du comté Rivière-des-Mille-Îles, composé de Boisbriand, Rosemère, Saint-Eustache et de Deux-Montagnes.

Bien connue dans la région à titre de présidente du Regroupement des gens d’affaires de Boisbriand et pour avoir été députée adéquiste de 2007 à 2008, Mme Lapointe a été préférée à sa rivale Sabrina Williams, une jeune femme de Deux-Montagnes, qui s’est promenée dans les officines fédérales et internationales depuis sa diplomation universitaire en Sciences politiques.

Son expérience en politique et sa notoriété dans le milieu des affaires semblent avoir avantagé la candidate Lapointe. Non seulement celle-ci a remporté le scrutin, mais elle a fait mordre la poussière à sa rivale, le décompte des votes s’étant chiffré à 156 votes en sa faveur contre 101 pour la candidate Williams.

Visiblement déçue, Sabrina Williams n’a pu s’empêcher de verser quelques larmes en remerciant ses supporteurs.

Prenant la parole à son tour, Linda Lapointe a, quant à elle, promis de tout faire pour être à la hauteur des attentes des citoyens s’ils l’élisent au prochain scrutin fédéral. «Je vais relever ce défi avec honneur et énergie. Je veux que Rivières-des-Mille-Îles soit libérale et j’aurais besoin de chacun d’entre vous», a dit celle-ci en s’empressant de convier Sabrina Williams à se joindre à son équipe.

«Vous pouvez compter sur moi pour du travail acharné, pour bien vous représenter à Ottawa. Je vais remplir cette fonction avec grand honneur. Je vais travailler fort dans mes dossiers et aller à votre rencontre dans vos activités pour comprendre les enjeux de comté. Je suis travailleuse, déterminée, persévérante et je vais vous le prouver

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

Section concours

- PUBLICITÉ -
Top