- PUBLICITÉ -
Richard Perreault l’emporte: un sans faute pour le Vrai Blainville

Le nouveau maire de Blainville

Richard Perreault l’emporte: un sans faute pour le Vrai Blainville

Richard Perreault, chef du Vrai Blainville, est devenu, au terme de l’élection municipale du 3 novembre, le 7e maire de Blainville, en plus d’avoir réussi à faire élire les dix candidats de son équipe.

«La démocratie a parlé. La population a opté pour notre équipe et notre programme et nous a donné un mandat très fort et clair. C’est une superbe victoire!», a-t-il lancé aux quelque 150 personnes réunies devant lui pour l’occasion.

Il faut dire que les résultats se sont fait attendre, en ce soir d’élections générales, et c’est finalement un peu avant 23 h que les nouveaux conseillers municipaux ont fait leur entrée dans une salle bondée de supporteurs du Vrai Blainville.

Signe que le mandat qui s’amorce sera celui de la continuité, c’est flanqué du maire sortant, François Cantin, et du conseiller en communication Yannick Proulx (Tapage Communication) que le nouveau maire est ensuite arrivé. «Cette victoire, nous la devons en partie à un homme qui a été un véritable guide, un phare dans notre engagement politique, François Cantin», a-t-il déclaré à un moment, dans son discours.

Tout juste avant, M. Cantin avait confié ne pas avoir de regret du fait de ne plus être sous les feux de la rampe, simplement content de voir que toute sa gang, elle, s’y trouvait. «Richard est meilleur que moi. Je n’ai jamais réussi ça moi, 10 sur 10», a-t-il soufflé avant d’être invité à monter sur scène.

Les résultats

Richard Perreault a récolté 10 471 votes (soit 58,89 % du suffrage) contre 7 307 pour son seul adversaire, Florent Gravel, chef du parti Mouvement Blainville (MB).

Parmi les conseillers élus avec une confortable avance, mentionnons Serge Paquette, district Saint-Rédempteur, avec 1 190 votes contre 639 pour Normand Godin (MB), Guy Frigon, district  Plan-Bouchard, avec 1 255 votes contre 685 pour Marc-André Gravel (MB) et 61 pour Jean-Luc Nadeau (Indépendant), Normand Dupont, district Notre-Dame-de-l’Assomption, avec 1 035 votes contre 754 pour Sylvain Pothier (MB), Nicole Ruel, district Chante-Bois, avec 1 016 votes contre 525 pour Lucie Méthot (MB) et 255 pour Alain Legros (Indépendant) et François Garand, district Renaissance, avec 1 101 votes contre 682 pour Francine Sénécal (MB).

La lutte s’est avérée un plus serrée du côté des districts Fontainebleau et Côte-Saint-Louis, respectivement remportés par Liza Poulin (1 051 votes contre 945 pour Louis Duquette (MB) et Alain Portelance (766 votes contre 671 pour Isabelle Marquis (MB), et encore plus du côté du Blainvillier, finalement remporté à l’arrachée par Marie-Claude Collin (1 050 votes contre 1 011 pour Mario Giroux (MB).

Enfin, les deux candidats-recrues de l’équipe du Vrai Blainville, nommément Alexandre Poce et Patrick Marineau, ont aussi élus, M. Poce avec 937 votes contre 659 pour son adversaire Sylvie Robberts (MB), et M. Marineau avec 893 votes, contre 668 pour Pierre-Alain Dubois MB).

Le nouveau maire et ses conseillers municipaux seront tous assermentés le 18 novembre prochain.

- PUBLICITÉ -

Nos chroniques

La dernière édition

Section concours

Concours IGA DAIGLE
- PUBLICITÉ -
Top