- PUBLICITÉ -
Rétro septembre 2012

Dafné Théroux-Izquierdo

Rétro septembre 2012

Lionel-Groulx: pétition pour 11 enseignants

Une pétition comptant 5 029 noms était déposée auprès de la direction du Collège. On demandait alors la levée des sanctions administratives imposées à 11 enseignants du Collège pour «manque de loyauté» envers l’institution. Cette décision administrative faisait suite à la publication d’une lettre cosignée par ces 11 enseignants dans Le Devoir du 31 mai dernier, et dans laquelle ceux-ci relataient leur perception des évènements du 15 mai dernier sur le campus, lors du déploiement de l’escouade antiémeute de la Sûreté du Québec et du rôle de la direction de l’établissement dans le cadre de ces évènements, plus particulièrement celui de la directrice générale Monique Laurin.

•••

Des gains pour la CAQ

Dans la foulée de l’élection d’un gouvernement péquiste minoritaire, les candidats caquistes Daniel Ratthé et Hélène Daneault l’emportaient, dans Blainville et Groulx, alors que la députée péquiste sortante Denise Beaudoin conservait son siège dans Mirabel. Daniel Ratthé se voyait attribuer les fonctions de président du caucus et de whip du parti à l’Assemblée nationale.

•••

Pour l’excellence sportive

Après le rejet de candidature de la région des Laurentides pour la tenue des Jeux du Canada de 2013, en raison d’un manque d’infrastructures sportives et d’une absence de leadership en matière sportive, le Conseil régional des élus des Laurentides créait le Conseil de développement de l’excellence sportive des Laurentides, lequel aurait le mandat de pallier ces lacunes.

•••

Le Panthéon du Loran d’or

La triathlonienne, cycliste et fondeuse de Sainte-Thérèse Dafné Théroux-Izquierdo était la toute première athlète intronisée au Panthéon du Loran d’or, un club select institué par Loisirs Laurentides afin d’honorer les individus dont les réalisations sportives auront concouru au rayonnement et à l’épanouissement du sport dans la région.

•••

Enveloppes suspectes

La Sûreté du Québec enquêtait sur la livraison d’enveloppes contenant de la poudre blanche et simultanément expédiées au bureau d’avocats du sénateur Claude Carignan, de même qu’à la résidence de ce dernier, à Saint-Eustache, mais adressée cette fois à son fils, Jérémy Carignan. L’autre enveloppe était livrée à la résidence d’Alex Kemp, à Boisbriand. L’affaire semblait liée au récent conflit étudiant, au cours duquel Alex Kemp militait pour un retour en classe.

•••

François Cantin en deuil

Le maire de Blainville, François Cantin, pleurait la mort de sa mère, Georgette Lacharité, décédée à Montréal, à l’âge de 80 ans.

•••

Défense de Robert Poirier: refus de payer

La Ville de Boisbriand refusait officiellement de payer les frais juridiques pour la défense de l’ancien maire de la municipalité Robert Poirier, accusé de fraude, d’abus de confiance et de complot pour commettre une fraude dans l’exercice de ses fonctions, de 1998 à 2005.

•••

Dr Ouimet: fin tragique

Parti escalader le Manaslu, une montagne népalaise de 8 163 mètres, le cardiologue Dominique Ouimet était emporté par une avalanche. Alpiniste d’expérience, le Dr Ouimet avait entrepris cette ascension dans le but d’amasser 25 000 $ pour la Fondation de l’Hôpital régional de Saint-Jérôme.

•••

Les 100 ans du HB

Incontournable de la rue Blainville Ouest, sis en plein cœur du centre-ville de Sainte-Thérèse, l’Hôtel Blainville, mieux connu sous le vocable HB, célébrait ses 100 ans d’existence.

•••

Yvon Charbonneau: 1941-2012

Né le 6 décembre 1941, à Sainte-Anne-des-Plaines, le fondateur de Fraisebec, Yvon Charbonneau, s’éteignait le 17 septembre, à l’âge de 71 ans.

•••

Nicolas Nadeau, deuxième en Italie

À sa première compétition outre-Atlantique, le patineur artistique boisbriannais Nicolas Nadeau, 14 ans, faisait fi de tous les dérangements entourant une compétition internationale en se hissant sur la deuxième marche du podium.

•••

50 ans pour l’école Plateau Saint-Louis

Les célébrations du 50e anniversaire de l’école Plateau Saint-Louis, à Blainville, donnaient lieu à d’émouvantes retrouvailles entre anciens élèves et membres du personnel, sur le terrain de l’établissement.

•••

Lino Zambito témoigne

Interrogé à la commission Charbonneau, chargée de faire la lumière sur la collusion et la corruption dans le milieu de la construction, l’homme d’affaires de Boisbriand Lino Zambito avouait avoir fait effectivement partie d’un système mafieux.

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

- PUBLICITÉ -
Top