- PUBLICITÉ -

Crédit photo Services publics et Approvisionnements Canada – C’est dans cette Chambre des communes provisoire que siégeront les députés élus lors des élections fédérales du 21 octobre dernier.

Rentrée parlementaire à Ottawa: Nos députés se voient confier leurs tâches

Alors que ce sera la rentrée parlementaire ce jeudi 5 décembre à la Chambre des communes, à Ottawa, avec le discours du Trône du premier ministre Justin Trudeau, les députés du Bloc québécois (BQ) élus dans les Basses-Laurentides se sont vu confier ces derniers jours leurs dossiers par leur chef Yves-François Blanchet.

Ainsi, le député réélu de Mirabel, Simon Marcil, s’est vu confier le dossier de la Sécurité publique et de la Protection civile au sein du «cabinet fantôme» du chef bloquiste dont la formation agira, avec 32 députés élus, à titre de deuxième groupe d’opposition officielle lors de cette 43e législature canadienne.

Pour sa part, le député de Rivière-des-Mille-Îles, Luc Desilets, veillera en ce début de premier mandat sur les dossiers du Revenu national et des Anciens combattants, alors que sa collègue de Thérèse-De Blainville, Louise Chabot, qui amorce également un premier mandat, aura à défendre les dossiers en matière de Travail, d’Emploi et de Développement de la main-d’œuvre.

Prêts à relever les défis

Les trois députés bloquistes se sont évidemment réjouis de la confiance de leur chef et tous se sont dits prêts à relever les défis qui se présenteront à eux dans le cadre de leurs tâches parlementaires.

«Je suis extrêmement honoré de pouvoir mener un dossier aussi important que celui de la Sécurité publique et de la Protection civile. D’importants dossiers sont en jeu ici au Québec, tant au niveau national que local. Sainte-Marthe-sur-le-Lac est un terrible exemple dans la circonscription de Mirabel. Ces citoyens qui ont encore besoin d’aide ne doivent pas tomber dans l’oubli! D’ailleurs, mon équipe est déjà à l’œuvre pour rappeler les obligations du gouvernement» , a fait savoir le député Simon Marcil, précisant que son équipe et lui sont à l’œuvre depuis le lendemain des élections fédérales.

«Je reçois comme un immense honneur que Yves-François Blanchet me confie de tels dossiers. Je serai là pour défendre mes dossiers avec le souci omniprésent d’agir en fonction du bien des Québécois» , a déclaré, de son côté, le député Luc Desilets.

«Soyez assurés que ce sera avec ardeur et professionnalisme que je m’engagerai afin que les travailleuses et les travailleurs du Québec soient représentés efficacement sur la scène fédérale. Je m’assurerai aussi que les demandes du Québec dans ces dossiers soient entendues à Ottawa» , a souligné la députée Louise Chabot qui a œuvré plusieurs années dans le milieu syndical et a, entre autres, été présidente de la Centrale des syndicats du Québec (CSQ) de 2012 à 2018.

Les trois députés ont déjà eu l’occasion, depuis qu’ils sont entrés officiellement en fonction, de se rendre à Ottawa afin de participer à des formations, prendre rapidement en charge leurs tâches parlementaires et participer aux travaux des comités. Ils ont aussi participé à diverses activités dans leurs circonscriptions respectives.

Notons enfin que les travaux à la Chambre des communes seront de courte durée puisqu’ils feront relâche pour la période des Fêtes le vendredi 13 décembre prochain.

- PUBLICITÉ -

Nos chroniques

La dernière édition

- PUBLICITÉ -
Top