- PUBLICITÉ -
Cftr Autobus

Un autobus électrique fabriqué par Électrique Lion, de Saint-Jérôme.

La région consolide son pôle d’expertise en technologies des véhicules électriques

C’est le cas de le dire. Il y avait de l’électricité dans l’air le vendredi 8 septembre dernier au Centre de formation du transport routier (CFTR) de Saint-Jérôme situé dans le secteur de Saint-Janvier à Mirabel, alors que plus de 150 personnes ont assisté à l’annonce officielle d’un nouveau volet au programme Mécanique de véhicules lourds routiers, portant sur la mécanique d’autobus et de véhicules électriques. De plus, une entente de partenariat a été conclue avec le Cégep de Saint-Jérôme.

Ces deux annonces consolident pour la région le statut de premier pôle national d’expertise en formation sur les technologies des véhicules électriques. «Le CFTR offrira, dès janvier 2018, le volet Mécanique d’autobus et de véhicules électriques dans nos installations agrandies», a annoncé Danielle Leblanc, directrice du CFTR. Il est à noter que le CFTR forme déjà, entre autres, des chauffeurs d’autobus et de camion. Il propose dorénavant à l’industrie du transport de personnes et de marchandises de former des diplômés pouvant œuvrer tant au niveau de la conduite que de la mécanique.

«La mécanique de véhicules électriques préparera la main-d’œuvre à faire face à la nouvelle réalité économique du Québec associée à l’électrification des transports», s’est permis d’ajouter Mme Leblanc

L’autre bonne nouvelle, c’est l’entente de partenariat avec le Cégep de Saint-Jérôme permettant aux étudiants de l’attestation d’études collégiales (AEC) en Technologies des véhicules électriques de suivre leur formation au CFTR. «Déjà que notre formation collégiale est unique en Amérique du Nord, l’entente avec le CFTR permettra d’offrir aux étudiants des ateliers à la fine pointe de la technologie et consolide la position privilégiée de nos institutions dans le secteur des véhicules électriques», de commenter la représentante du Cégep, Nadine Le Gal.

Si une première cohorte de 18 élèves est attendue au CFTR dès l’hiver 2018, un deuxième groupe avec autant d’élèves devrait suivre en août 2018. La compagnie Électrique Lion située à Saint-Jérôme, qui embauche 120 employés et fabrique des véhicules lourds 100 % électriques, est déjà en attente des premiers stagiaires et diplômés du CFTR. Une association avec l’entreprise Nova Bus est également un souhait de la directrice Leblanc.

Le CFTR

Situé sur la rue Aubin en bordure de la 117, le CFTR a été créé en 1976 pour devenir un chef de file dans l’enseignement des métiers reliés à l’industrie du transport. En fait, il a été désigné par le ministère de l’Éducation comme l’un des deux seuls centres publics de la province à décerner le diplôme d’études professionnelles en Transport par camion. Une équipe de 150 enseignants forme des chauffeurs de camion, d’autobus scolaire, de taxi, de chariot élévateur, ainsi que des mécaniciens de véhicules lourds routiers et offre diverses formations sur mesure pour les entreprises.

Le CFTR compte près de 250 employés, plus de 1 300 diplômés par année et 14 points de service couvrant l’ouest du Québec. Son parc de véhicules est impressionnant avec plus de 165 camions, 160 semi-remorques, 5 autobus urbains et bientôt un autobus électrique.

- PUBLICITÉ -

Nos chroniques

La dernière édition

Section concours

Concours IGA DAIGLE

Concours restos de l'été
- PUBLICITÉ -
Top