- PUBLICITÉ -
Élections, Sainte-Thérèse, Sylvie Surprenant, François Danis, Régine Apollon

La mairesse Sylvie Surprenant, en compagnie de ses deux candidats recrues, Régine Apollon et François Danis. Derrière, on reconnaît les conseillers Armando Melo, Patrick Morin, Barbara Morin, Normand Toupin et Luc Vézina. (Photo Claude Desjardins)

Avec Régine Apollon et François Danis: Sylvie Surprenant parle de renouveau

À l’aube de la campagne électorale menant au scrutin du 5 novembre, la mairesse de Sainte-Thérèse et chef du parti PME, Sylvie Surprenant, semble déterminée à rassembler une équipe complète autour de la table du conseil. Pour cela, il lui faudra faire élire tous ses candidats, bien évidemment, mais surtout remporter le district Ducharme, qui lui a échappé depuis 2009.

Le sujet est revenu dans la discussion, lors d’un point de presse tenu devant le Cabaret BMO Sainte-Thérèse («L’une des très belles réalisations de notre équipe», a-t-elle mentionné), alors que la mairesse sortante y allait d’une présentation exhaustive de ses candidats recrues, Régine Apollon et François Danis, qui incarnent, dit-elle, «ce renouveau qui permettra à son équipe d’évoluer, d’avancer et d’enrichir ses échanges constructifs.»

 

François Danis

C’est donc à M. Danis que reviendra la mission d’affronter Michel Milette, qui semble indélogeable dans le district Ducharme. «Ce n’est pas un quartier difficile à gagner, corrige Sylvie Surprenant. La population doit être consciente qu’il lui faut un conseiller actif et à l’écoute des citoyens», des qualités qu’elle ne reconnaît manifestement pas à M. Milette. «Mais comme le développement de la ville s’est poursuivi avec de belles réalisations, peut-être que la population ne fait pas le lien entre le conseiller et l’ensemble du conseil qui réalise ces projets-là», poursuit-elle.

Le principal intéressé, François Danis, ne se sent pas pour autant forcé de faire les choses d’une façon particulière. «J’ai l’intention de faire une campagne axée sur les idées, la proximité avec les citoyens et le bilan pratiquement sans faute de l’équipe Surprenant», énumère-t-il.

Tout juste avant, M. Danis y était allé d’une profession de foi sur son engagement. «C’est un district qui mérite beaucoup d’attention et je ne crois pas que le conseiller en place a fait le travail», de dire le candidat, en décrivant un quartier «varié», avec ses portions commerciale et résidentielle, le quartier patrimonial des 100 maisons, le secteur du boulevard Labelle et les résidences pour personnes âgées.

On a aussi énuméré les engagements de M. Danis dans sa communauté, lui qui réside dans le district Ducharme, depuis 24 ans. Bachelier en géomatique et membre de l’ordre des arpenteurs-géomètres du Québec, il s’est engagé bénévolement au sein du comité Accès Nord (train de banlieue), il a été entraîneur avec les Braves de Sainte-Thérèse (soccer), s’est chargé des communications au sein du Club de glisse Snowpy et participe toujours à l’organisation de la parade du Jour du Souvenir, avec la Légion canadienne.

Régine Apollon

De son côté, Régine Apollon réside à Sainte-Thérèse depuis 1998 et convoite le poste de conseillère du district Morris. Spécialisée en design et en architecture, en relations publiques et publicité, de même qu’en langues et traduction, elle a collaboré à la mise sur pied du 29 T, un espace collaboratif destiné aux travailleurs indépendants propriétaires de petites entreprises. Elle est aussi une membre active du Groupement des entreprises de Sainte-Thérèse (GEST).

Quant à son engagement communautaire, elle participe à l’organisation de la Fête des papilles, du Village en fête et s’implique dans le comité Image du Village. Elle œuvre également comme parent bénévole au sein de l’association de soccer des Braves de Sainte-Thérèse et siège au comité de parents de l’école Terre-Soleil, de même qu’à la fondation du même nom. Elle met aussi la main à la pâte lors des collectes de fonds de l’organisme Marraine Tendresse. «Elle n’a pas attendu de se présenter en politique avant de s’impliquer», de signaler Sylvie Surprenant.

«Je m’intéresse à l’urbanisme et à tout ce qui a trait aux entrepreneurs. J’aime pousser les jeunes et les amener à accomplir leurs désirs. À 52 ans, je suis prête à écouter mes concitoyens et à développer des projets qui vont rassembler les ainés et les jeunes. Je suis emballée par cette équipe dynamique et intègre», a-t-elle exprimé.

À noter que le parti PME tient sa page Facebook et possède son site Web, accessible au [http://www.pmesurprenant.org].

- PUBLICITÉ -

Nos chroniques

La dernière édition

- PUBLICITÉ -
Top