- PUBLICITÉ -
Recomptage judiciaire: Érick Rémy déclaré élu

La mairesse Cordato et le conseiller Érick Rémy

Recomptage judiciaire: Érick Rémy déclaré élu

Revirement de situation à Boisbriand. Après avoir remporté son élection dimanche dans le quartier Du Gué, Gilles Sauriol vient de se faire damer le pion par son adversaire Érick Rémy à la suite d’un recomptage judiciaire.

Comme il fallait s’y attendre, la mairesse de Boisbriand Marlene Cordato a demandé un recomptage judiciaire dans le quartier de Du Gué, celui gagné par une seule voix par le candidat indépendant Sauriol, défaisant du coup le candidat du Ralliement des citoyens de Boisbriand (RDCB), Érick Rémy.

Mme Cordato s’est donc présentée au Palais de justice de Saint-Jérôme, jeudi, afin d’obtenir l’autorisation d’un juge pour faire rouvrir les boîtes de scrutin. Avec son accord, chacun des votes a été vérifié. Le résultat a enfin été connu en fin d’après-midi : c’est Érick Rémy qui l’a emporté… par une voix. Au final, il a obtenu 516 votes contre 515 pour Gilles Sauriol.

Cette victoire mi-figue, mi-raisin de M. Rémy fait néanmoins l’affaire de la mairesse Cordato puisqu’elle lui permet d’ajouter un de ses candidats à la table  du conseil municipal, qui sera finalement composée d’elle-même, de six conseillers du RDCB et des deux candidats indépendants Lyne Levert et Mario Lavallée.

«Je suis satisfaite, car ça change la composition du conseil. Ça changera l’atmosphère et ça nous permettra d’avancer plus agréablement dans les dossiers», a fait savoir Mme Cordato.

Quant au candidat défait, Gilles Sauriol, il a été impossible de le joindre au lendemain de la procédure judiciaire.

- PUBLICITÉ -

Nos chroniques

La dernière édition

Section concours

- PUBLICITÉ -
Top