- PUBLICITÉ -
Entête - Actualités

Rapport financier consolidé 2011: surplus de 977 710$ à Rosemère

La Ville de Rosemère a confirmé, le 14 mai dernier, qu’elle a terminé son exercice financier 2011 avec un surplus de fonctionnement pour l’administration municipale de 977 710 $. C’est ce qu’a déclaré la mairesse Hélène Daneault lors d’un point de presse.

Le Rapport financier consolidé 2011 a donc été déposé par la trésorière, lors de la dernière séance du conseil municipal qui suivait le point de presse. Ce surplus s’explique par des revenus supplémentaires de 257 953 $ et par un montant de 719 757 $ provenant d’économies réalisées en cours d’exercice.

En effet, les revenus liés aux droits sur les mutations immobilières, la taxation foncière et les intérêts sur les placements sont les principaux éléments qui ont été enregistrés à la hausse cette année.

Certaines dépenses ont aussi été moins élevées que prévu, comme c’est le cas des frais liés au déneigement, par exemple, avec le dernier hiver comportant peu de précipitations. À cela s’ajoutent certains projets qui ont été reportés.

Les surplus seront redistribués selon la même gestion qui est en place depuis sept ans, soit en réinvestissant l’excédent dans trois sphères: le remboursement de la dette, l’amélioration des services à la population et le paiement comptant de projets pour l’année en cours.

Plusieurs projets au niveau des services et des infrastructures ont été réalisés et représentent des investissements de 4 277 298 $, dont un montant de 1 339 764 $ a été payé comptant. Parmi ces projets, il y a la réfection de la chaussée du chemin de la Grande-Côte et celle des rues Élizabeth et des Bois, la réhabilitation de l’aqueduc sur la Grande-Côte, sur la rue Bleury et la montée Sanche, et la poursuite des travaux d’aménagement des jardins Hamilton.

«Le dépôt du Rapport financier consolidé 2011 représente bien plus qu’une simple exigence de la loi. C’est un moment pour faire le bilan et valider l’atteinte de nos cibles. C’est surtout un moment privilégié pour nos contribuables de réaliser à quel point leur Ville se porte bien sur tous les plans. La situation ne cesse de s’améliorer, alors que nous réussissons à réduire l’endettement tout en maintenant un taux de taxation des plus concurrentiels et une charge fiscale respectueuse. Notre santé financière est excellente et ses assises sont solides afin qu’elle se maintienne pour les prochaines années», s’est exprimée Mme Daneault par voie de communiqué.

La mairesse se dit particulièrement fière d’arriver à ces performances dans un contexte où plusieurs sont submergés par leur endettement ou ont des choix budgétaires difficiles à faire. L’endettement total net consolidé de la Municipalité, qui était de 23 188 424 $ en 2010, est passé, en 2011, à 22 260 458 $.

Ces résultats continuent de faire baisser l’endettement net sur le long terme, passant de 1,16 $ du 100 $ de richesse foncière uniformisée en 2010 à 1,04 $ en 2011. Ainsi, le taux d’endettement de Rosemère est inférieur aux autres municipalités de la MRC de Thérèse-De Blainville et de la moyenne du Québec, avec un taux global de taxation parmi les plus bas au Québec, a rappelé la mairesse.

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

- PUBLICITÉ -
Top