- PUBLICITÉ -
Rapport annuel 2011-2012 de la CSSMI: décrochage en baisse

La présentation du rapport annuel 2011-2012 de la CSSMI a été effectuée par plusieurs membres de la direction ainsi que quelques élèves

Rapport annuel 2011-2012 de la CSSMI: décrochage en baisse, diplomation en hausse

Les dirigeants de la Commission scolaire de la Seigneurie-des-Mille-Îles (CSSMI) ont procédé au dévoilement, cette semaine, du rapport annuel 2011-2012.

Parmi les résultats de la Convention de partenariat de la CSSMI, le plus évocateur, a-t-on souligné, est le taux de sortie sans diplôme ni qualification, communément appelé le taux de décrochage scolaire, qui poursuit sa baisse avec un taux provisoire de 13,3 %, alors que la moyenne des commissions scolaires affiche un taux provisoire de 21,2 %.

Du même souffle, on apprenait que le nombre de doubleurs au primaire est passé de 138, en 2010-2011, à 107 l’année suivante. Aussi, le taux de diplomation et de qualification chez les jeunes de moins de 20 ans continue de progresser, pour atteindre 71,9 %. Bref, autant de résultats probants qui témoignent, selon le directeur général, Jean-François Lachance, du rôle joué par la CSSMI dans la réussite des quelque 40 000 élèves qui fréquentent ses établissements. À ce stade-ci, a ajouté la présidente Paule Fortier, «le défi consiste à poursuivre sur notre belle lancée».

Grand dossier

Au chapitre des «grands dossiers» de la dernière année, mentionnons celui de l’adoption d’un budget équilibré, par les membres du conseil des commissaires, et ce, en dépit des compressions budgétaires. «Les commissaires ont dû se montrer créatifs pour ne pas toucher aux services aux élèves, ni aux emplois», a tenu à souligner Mme Fortier.

On rapporte également que la CSSMI compte parmi les commissions scolaires dont le coût d’administration est le plus bas, soit 4,1 % de son budget. Enfin, en plus d’un montant de 14,5 millions de dollars investi en 2011-2012 dans ses bâtiments, la CSSMI a aussi procédé au lancement des travaux pour deux nouvelles écoles primaires qui ouvriront leurs portes en septembre 2013, l’une à Sainte-Marthe-sur-le-Lac et l’autre, à Terrebonne.

Soulignons que la CSSMI, 4e commission scolaire en importance au Québec, avec ses 20 553 élèves au primaire, 13 771 au secondaire, 6 079 à la formation générale pour adultes et 2 198 à la formation professionnelle, constitue aussi, avec ses 7 809 employés, le plus important employeur de la région des Laurentides.

Pour connaître les détails concernant le rapport annuel 2011-2012 ou pour en obtenir une copie, rendez-vous sur le [www.cssmi.qc.ca] ou composez le 450-974-7000, poste 0.

- PUBLICITÉ -

Nos chroniques

La dernière édition

Section concours

- PUBLICITÉ -
Top