- PUBLICITÉ -

Ramez Ayoub, candidat libéral dans la circonscription de Thérèse-De Blainville.

Ramez Ayoub veut s’attaquer aux taux d’intérêt abusifs des cartes de crédit

Les taux d’intérêt exorbitants qui sont imposés aux Canadiennes et aux Canadiens par certaines compagnies émettrices de cartes de crédit doivent être mieux réglementés afin de mettre fin à certaines pratiques qui empêchent les gens de sortir du cercle vicieux de l’endettement.

Au cours d’un prochain mandat, le candidat libéral de Thérèse De-Blainville, Ramez Ayoub, s’engage à confronter l’enjeu des taux d’intérêt exorbitants que certaines compagnies de cartes de crédit imposent aux détentrices et détenteurs de cartes.

«Certaines compagnies exigent jusqu’à 32 % d’intérêt. À ce niveau, il est pratiquement impossible pour une personne de venir à bout de ses dettes. Cela est tout aussi inadmissible qu’inacceptable. Et ça touche tout le monde. Il y a plus de 75 millions de cartes en circulation à travers le pays, selon les récentes données de l’Association des banquiers canadiens. Je veux que le gouvernement impose des limites pour contrer ces pratiques de crédit abusives», martèle M. Ayoub.

Homme d’action durant toute sa vie professionnelle et politique, Ramez Ayoub a prouvé durant son premier mandat au sein du gouvernement canadien qu’il sait faire avancer les choses, notamment en obtenant une somme record de plus de 260 millions pour le parachèvement de l’autoroute 19. Il a également déposé la motion M-189. Adoptée à l’unanimité, cette motion a permis d’ajouter 30 millions pour améliorer le système de dons d’organes au Canada.

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

Section Concours

Concours La meilleur des aventures sucrée 2020
- PUBLICITÉ -
Top