- PUBLICITÉ -
Quartier de la Gare: Blainville aura un nouveau centre-ville

La présentation du Quartier de la Gare a été faite par Michel Larue

Quartier de la Gare: Blainville aura un nouveau centre-ville

Issu de trois projets, le Quartier de la Gare en sera un de haute densité. Ceinturé dans l’axe des boulevards du Curé-Labelle et de la Seigneurie, à distance de marche de la gare, le projet s’inscrit en tous points, dit-on, dans la démarche de type Transit-Oriented Development (TOD) privilégié par le PMAD (Plan métropolitain d’aménagement et de développement) de la CMM (Communauté métropolitaine de Montréal), adopté en 2011.

Soulignons que la planification du développement résidentiel selon les principes des TOD, un concept élaboré dans les années 1990, vise essentiellement à créer, dans un rayon de 600 mètres à 1 kilomètre de marche du transport collectif, dans ce cas, la gare de Blainville, des quartiers dynamiques et multifonctionnels où l’on retrouve une mixité d’activités, dans un secteur à vocation commerciale, le tout accessible à pied, avec des espaces publics et privés de qualité.

«Le Quartier de la Gare placera Blainville au rang de chef de file du Québec en matière d’aménagement de type TOD. Nous sommes déjà un modèle en matière d’environnement et de développement durable. Nous voulons devenir un leader en urbanisme durable et nous souhaitons que le transport actif et collectif devienne le point de départ du développement de nos projets résidentiels», a déclaré le maire François Cantin, lors de la présentation du projet.

Un tel projet poursuit divers objectifs, comme celui de combattre la congestion routière, réorganiser le tissu urbain, augmenter le seuil de densification et favoriser le transport collectif. «On a saisi l’opportunité: la gare est déjà là. En clair, ce qu’on veut, c’est que les gens qui habiteront ce quartier laissent leur voiture dans le garage», a précisé M. Cantin. Déjà, les promoteurs sont à pied d’œuvre sur le terrain.

Trois projets, un quartier

Dans le cas du Quartier de la Gare, un projet représentant un investissement privé de quelque 600 millions de dollars, sachez qu’au final, 1 293 unités de logement seront disponibles. Constitué de trois projets immobiliers distincts de haute densité, le Quartier de la Gare comprendra les Sentiers de la gare (Habitations Trigone), avec ses 601 unités de condo, ses maisons de ville, un stationnement souterrain et ses toits-terrasses, Les Belvédères (Groupe Platinum), soit six immeubles de huit étages comptant chacun 48 unités de condo et Les Condos du Plateau de la gare (Groupe Mathieu), avec ses huit bâtiments de huit étages comptant au total 320 unités de condo, son stationnement souterrain et ses terrasses sur le toit.

Une piste multifonctionnelle permettra de relier la gare, les trois projets et le boulevard de la Seigneurie jusqu’à la sortie 25 et la sortie 28. On prévoit aussi la revalorisation des ruisseaux Lockhead et Nadon. À cet effet, un passage piétonnier et une passerelle au-dessus du ruisseau Lockhead ont déjà été aménagés par la Ville.

Mentionnons que les trois projets constituant le Quartier de la Gare seront érigés sur des terrains où se trouvaient auparavant des cours à bois, d’anciennes industries et des bâtiments vétustes. C’est après avoir consulté les citoyens riverains, requalifié les terrains ciblés pour ce genre de construction et assuré la quiétude des voisins existants par la mise en place de zones de protection, nous dit-on, que la Ville de Blainville a opté pour la réalisation de ce projet «novateur et unique dans la région».

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

- PUBLICITÉ -
Top