- PUBLICITÉ -
Entête - Actualités

Projet de loi 61: Mirabel souhaite une entente des partis au profit de sa population

Alors que le gouvernement a annoncé, le 3 juin dernier, le projet de loi 61 visant la relance de l’économie du Québec et l’atténuation des conséquences de la pandémie actuelle, la Ville de Mirabel souhaite que les partis provinciaux s’entendent sur les amendements à apporter pour que ce projet de loi puisse aller de l’avant.

À Mirabel, deux projets majeurs et importants ont été inclus à la liste des projets identifiés et devant être réalisés de façon accélérée dans le cadre de ce projet de loi, soit la construction d’une maison des aînés, ainsi que d’une école secondaire dans le secteur de Saint-Augustin.

«Ces projets sont d’une importance capitale pour la population grandissante de Mirabel, maintient le maire suppléant de Mirabel, Patrick Charbonneau. Nous nous réjouissons qu’ils aient été retenus pour être réalisés dans les meilleurs délais et nous souhaitons que les partis impliqués s’entendent pour que ce projet de loi, qui vise une relance économique, puisse être adopté.»

Dans la région, d’autres projets très attendus font partie de la liste du gouvernement, dont l’aménagement d’une voie réservée pour le transport collectif sur l’autoroute 15, entre les autoroutes 640 et 50. Il s’agit là d’un projet réclamé depuis longtemps par l’ensemble des élus des Basses-Laurentides, incluant ceux de Mirabel, ainsi que par la communauté d’affaires de la région, pour répondre aux problèmes de mobilité que subit la population.

«Nous saluons la volonté du gouvernement Legault d’accélérer tout projet lié à la mobilité dans les Basses-Laurentides, considérant les impacts connus de la congestion sur la qualité de vie des citoyens et sur l’économie, soutient M. Charbonneau. Ces problèmes perdurent depuis trop longtemps et nous ne pouvons que souhaiter que des actions soient posées rapidement  pour améliorer la situation.»

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

- PUBLICITÉ -
Top