- PUBLICITÉ -
Présence de coliformes fécaux dans l’eau

(Photo Michel Chartrand)

Présence de coliformes fécaux dans l’eau

Avis d’ébullition d’eau à Boisbriand, Sainte-Thérèse, Blainville et le sud de Mirabel

Une bonne partie des citoyens de la MRC de Thérèse-De Blainville ont été invités à faire bouillir leur eau, le mardi 20 juillet. Cet avis d’ébullition a été lancé par les autorités municipales de Sainte-Thérèse par mesure de prévention.

«Il s’agit d’une gestion responsable et préventive», a mentionné la mairesse de Sainte-Thérèse, Sylvie Surprenant, lors d’un point de presse tenu à la salle du conseil municipal, le 21 juillet dernier. Cet avis a été donné pour les villes de Boisbriand, Sainte-Thérèse, Blainville et le sud de Mirabel.

Cette mesure de prévention a été prise par les autorités municipales après avoir trouvé la présence de coliformes fécaux dans l’un des 30 échantillons prélevés lundi dernier dans l’ensemble du réseau d’aqueduc. La décision de lancer l’avis a été prise conjointement avec le ministère du Développement durable, de l’Environnement et des Parcs ainsi que la Direction de la santé publique des Laurentides.

Cette situation est exceptionnelle pour la ville de Sainte-Thérèse qui a le mandat de veiller à la qualité de l’eau pour l’ensemble des villes desservies par les usines de filtration situées sur son territoire. Selon la mairesse, rarement dans l’histoire de Sainte-Thérèse un tel avis d’ébullition a été lancé à la population. «D’autres échantillons sont prélevés et analysés chaque jour sur l’ensemble du réseau. L’avis de faire bouillir l’eau pourra être levé lorsque ceux-ci se révèleront normaux deux jours consécutifs», a expliqué la mairesse.

L’échantillon qui a révélé la présence de coliformes fécaux a été prélevé dans le secteur de la rue Filliatrault, à Sainte-Thérèse. Ce qui laisse dire aux autorités municipales que la contamination n’a rien à voir avec la qualité de l’eau de la rivière des Miles Îles. Il s’agirait, au contraire, d’une contamination dans une zone précise. Les autorités municipales n’écartent pas l’idée que la présence de coliformes fécaux serait causée par un problème de manipulation de l’échantillon, ou encore d’un accident bénin.

Le Dr Michel Savard de la Direction de la santé publique des Laurentides a rappelé que les symptômes sont ceux de la gastro-entérite. Pour obtenir des conseils, les citoyens sont invités à contacter la ligne Info-Santé. Si les symptômes persistent plus de 24 heures, il est conseillé de consulter un médecin.

Les citoyens seront avisés au moyen du système d’appel automatisé, par les médias, le site Internet, les babillards électroniques et l’enlèvement des panneaux situés aux entrées de la ville. Rappelons que la ville de Sainte-Thérèse est l’une des 18 villes du Québec inscrites au programme d’Excellence en eau potable. Ce programme a pour but d’inciter les responsables des stations de production d’eau potable à partir d’eau de surface à atteindre une qualité d’eau potable exemplaire en tout temps en visant des objectifs plus sévères que ceux inscrits au Règlement sur la qualité de l’eau potable.

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

- PUBLICITÉ -
Top