- PUBLICITÉ -
Pour l’Équipe Leduc, il faut de la vision et de l’expérience

Voici les membres de L’Équipe Leduc.

Pour l’Équipe Leduc, il faut de la vision et de l’expérience

Finances publiques

À l’approche du scrutin municipal du 5 novembre, la mairesse sortante de Rosemère, Madeleine Leduc, affirme qu’il est faux «de croire que quiconque peut accéder à la mairie sans détenir les compétences nécessaires.»

À l’approche du scrutin municipal du 5 novembre, la mairesse sortante de Rosemère, Madeleine Leduc, affirme qu’il est faux «de croire que quiconque peut accéder à la mairie sans détenir les compétences nécessaires.»

Celle-ci fait valoir que, pour gérer un budget annuel de 30 M$ duquel dépendent la qualité de vie de 14 200 résidants, il faut de la vision, de l’expérience, de la rigueur et de la détermination, des qualités qu’elle s’attribue, à elle et à son équipe, pour avoir notamment dû manœuvrer, depuis 2013, dans le contexte particulier des coupes budgétaires et les quotes-parts imposées par le gouvernement du Québec (on parle d’une somme récurrente de 2,1 millions, depuis 2015). «Pour pallier ce manque à gagner sans augmenter les dépenses, il a fallu avoir du cran et le courage nécessaire pour prendre des décisions stratégiques, mais déchirantes» , de dire Mme Leduc.

Des engagements

Si elle était choisie par la population, le dimanche 5 novembre, une administration Leduc pourrait alors déployer son plan quinquennal, une réflexion approfondie qui aura permis de réviser l’ensemble des services et des différents postes.

On est d’ores et déjà en mesure d’annoncer que le prochain budget prévoit que le compte de taxes 2018 sera maintenu «à un niveau inférieur ou égal à l’inflation.»

Par la suite, l’administration Leduc mettrait en place le projet Rosemère Vision 2018-2025, qui favoriserait le principe du budget participatif. Ainsi, les citoyens seraient consultés sur les priorités à mettre de l’avant. «On ne peut pas geler les taxes, ce serait une promesse irresponsable» , affirme la mairesse, surtout qu’il y aura des dépenses imprévues, comme les quotes-parts au transport collectif métropolitain dont on ne connaît pas encore le montant. On entend par ailleurs maintenir, pour le prochain mandat, le fonds annuel de 1,1 M$ créé pour la mise à niveau des infrastructures et l’allégement de la dette municipale.

Famille et projets citoyens

Dans la foulée du plan d’action de la Politique familiale et des aînés, l’Équipe Leduc entend attirer de nouvelles familles à Rosemère en y allant d’incitatifs comme le remboursement de la taxe d’eau, la réduction ou l’étalement de la taxe de bienvenue.

On s’engage également (il s’agit d’une nouveauté) à dédier un montant qui servirait à financer des projets (culturels, environnementaux ou autres) découlant d’initiatives citoyennes et qui profiteraient à la communauté. Tout cela passera par une forme de consultation et encouragera, on le souhaite, une collaboration créative entre les citoyens, les élus et les gestionnaires municipaux. «Les citoyens ont beaucoup d’imagination, vous savez» , de dire la mairesse, en citant l’exemple du Studio La Relève, un organisme alliant musique et persévérance scolaire, issu d’une proposition faite par un citoyen, sous l’administration d’Hélène Daneault, dans le cadre des Samedis de la mairesse.

Commerces de proximité

Le thème revient d’une ville et d’une équipe à l’autre, le déploiement d’une stratégie commerciale afin de favoriser l’implantation et la rétention de commerces de proximité (fruiterie, cordonnerie, entretien ménager, prêt-à-manger, auto-partage, par exemple) fait aussi partie des engagements de l’Équipe Leduc. «Nous voulons séduire un large éventail de commerces» , de dire la mairesse tout en signalant son intention de financer, sur une base permanente, un poste d’agent de liaison auprès de l’Aile des gens d’affaires de Rosemère (AGAR).

En bout de ligne, Madeleine Leduc, maintient que son équipe possède l’expérience voulue, des expertises diversifiées de même qu’une connaissance approfondie des dossiers. «Nous nous imposons comme la seule équipe capable de poursuivre le travail accompli et d’affronter les défis futurs» , a-t-elle affirmé.

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

- PUBLICITÉ -
Top