- PUBLICITÉ -
Pour la Fondation Drapeau et Deschambault: on amasse 11 750 $

Un montant de 11 750 $ a été recueilli jeudi dernier pour la Fondation Drapeau et Deschambault.

Pour la Fondation Drapeau et Deschambault: on amasse 11 750 $

Combien peut valoir une moustache? Assez cher. Et surtout si elle s’associe à la Fondation Drapeau et Deschambault.

On se rappellera qu’il y a quelques semaines, étaient conviés des hommes d’affaires de la région à rejoindre le mouvement Portez la moustache pour la bonne cause (un événement initié par le Groupe JCL) durant tout le mois de novembre.

Le but? Encourager les fondations locales (dans ce cas‑ci: la Fondation Drapeau et Deschambault pour la MRC de Thérèse-De Blainville et Sercan pour la MRC de Deux-Montagnes) en se laissant pousser la moustache durant quatre semaines.

- Publicité -

Chaque participant était ensuite convié à faire photographier (et publier) son nouvel attribut une fois par semaine dans la Voix des Mille‑Îles, afin de mousser les enchères via un système sécurisé de dons en ligne.

L’objectif espéré était de 7 200 $ au terme de l’activité. Or, le jeudi 28 novembre dernier, journée qui marquait la fin du mouvement, c’est plutôt un montant de 11 750 $ qui a été annoncé devant de nombreux supporters.

La soirée s’est clôturée par la fin des moustaches, c’est‑à‑dire par un rasage en règle au vu et au su de tous (voir la vidéo).

 

Sercan

Sercan est une maison d’accueil spécialisée en soins palliatifs pour personnes malades en fin de vie. Ses objectifs sont l’accompagnement des personnes malades ayant reçu un pronostic de moins de trois mois, des soins infirmiers de grande qualité, sécuritaires et chaleureux, et ce, 24 heures sur 24, un suivi médical régulier, axé sur le soulagement de la douleur tout en respectant les choix du bénéficiaire, et le support envers les proches.

Fondation Drapeau et Deschambault

Organisme sans but lucratif, la Fondation Drapeau et Deschambaultvise à recueillir des fonds servant à améliorer la qualité de vie des personnes en perte d’autonomie hébergées aux centres d’hébergement Drapeau-Deschambault (Sainte-Thérèse) et Hubert-Maisonneuve (Rosemère).Elle cible son soutien également aux gens vivant à domicile dans la MRC de Thérèse-De Blainville.

- PUBLICITÉ -

Nos chroniques

La dernière édition

Section concours

- PUBLICITÉ -
Top