- PUBLICITÉ -
Pour la 30 fois, la Nuit des sans-abris

Photo Claude Desjardins

Le Comptoir Recyc-Dons mérite le Prix coup de cœur 2019 du comité organisateur de la Nuit des sans-abris. La directrice de l’organisme anneplainois, Véronique Siméon, a reçu ce prix des mains du maire Guy Charbonneau. Une présentation spéciale aura lieu lors de la soirée du 18 octobre.

Pour la 30e fois, la Nuit des sans-abris

Différents visages, différentes histoires…

La pauvreté, la désaffiliation sociale, l’itinérance, toutes ces choses qui existent et qu’on ne voudrait pas voir, voilà de quoi il sera de nouveau question à l’occasion de la Nuit des sans-abris, de la MRC de Thérèse-De Blainville, qui se tiendra le vendredi 18 octobre, à Sainte-Anne-des-Plaines.

Cet événement de sensibilisation et de partage se tient depuis 30 ans au Québec et notre MRC l’accueille pour la 9e fois et de façon rotative, a-t-on pris la peine de préciser, puisque la chose interpelle tout le monde et que chaque ville manifeste désormais le désir de s’y engager concrètement.

Ainsi, après Sainte-Thérèse (où l’on s’est tout de même installé pendant quelques années) et Boisbriand, c’est donc dans la ville du maire Guy Charbonneau que se déroulera la Nuit des sans-abris 2019, sous le thème Différents visages, différentes histoires, plus précisément à la Place du Bicentenaire, devant l’hôtel de ville situé au 139, boulevard Sainte-Anne.

«La Nuit des sans-abris souhaite rappeler à la population comment les personnes itinérantes doivent s’organiser au jour le jour, subir l’insécurité, la faim et la solitude, affronter les nuits froides de l’hiver et les longues journées d’errance. Ce sont nos concitoyens qui doivent se réfugier dans la rue pour survivre dans des conditions de grande précarité» , résumait Étienne Simard, organisateur communautaire pour le CISSS des Laurentides, lors d’un point de presse tenu à Sainte-Anne-des-Plaines.

Prestations, témoignages et Coup de cœur

Concrètement, l’événement s’ébranlera à 18 h et se poursuivra jusqu’à minuit, alors qu’on se rassemblera autour d’un bon feu (avec café et soupe) pour assister à quelques prestations artistiques (chanson avec Bernard Racicot, André Bégin et Tony Crow, numéro de gumboots avec La tribu de Gaïa et séance collective de djembé), le tout ponctué de lectures et de témoignages.

Sur le site, on trouvera également des kiosques tenus par les différents partenaires du milieu. On tiendra également un concours d’abris de fortune et l’on honorera l’organisme récipiendaire du Prix coup de cœur remis par les organisateurs de l’événement, en l’occurrence le Comptoir Recyc-Dons, une entreprise d’économie sociale spécialisée dans le recyclage des objets usagés en bon état qu’elle revend à des prix économiques et qui opère incidemment à Sainte-Anne-des-Plaines.

Le maire Charbonneau était bien sûr heureux de remettre un certificat officiel à la directrice de Recyc-Dons, Véronique Siméon, vantant les actions de l’organisme qui fait appel à de nombreux bénévoles et qui donne aussi dans la réinsertion sociale en embauchant des gens qui vivent avec des difficultés physiques ou intellectuelles.

Le devoir d’agir

Le maire de Blainville et préfet de la MRC de Thérèse-De Blainville, Richard Perreault, profitait de l’occasion pour rappeler que la pauvreté extrême n’épargnait aucunement notre région. «Étant donné notre situation économique enviable, on pourrait penser que c’est ailleurs que ça se passe. Mais non. La Nuit des sans-abris permet de mettre en lumière des gens qui ont besoin de notre soutien et de notre compassion. J’invite les citoyens à participer à participer à cet événement afin d’appuyer ces gens qui nous entourent et que l’on croise parfois dans les rues» , a déclaré M. Perreault, ajoutant qu’une société qui se dit civilisée doit agir en ce sens.

Pour information: 450 433-2777, poste 65601.

- PUBLICITÉ -

Nos chroniques

La dernière édition

- PUBLICITÉ -
Top