- PUBLICITÉ -
Entête - Actualités

Pompiers de Blainville: l’entente de principe serait signée

Une entente de principe serait survenue et même signée entre la Ville de Blainville et ses pompiers, selon l’aveu du maire Richard Perreault, récemment invité à commenter l’état de la situation des négociations entre les deux parties.

M. Perreault a aussi brièvement annoncé qu’un fonds de retraite progressif en faveur des pompiers serait mis en place, sans pour autant en dévoiler le montant impliqué et les modalités.

Même silence radio du côté du directeur des communications de la Ville, Yves Meunier, qui refuse pour le moment de rendre accessible le contenu de cette entente, si ce n’est que la Ville et le syndicat des pompiers semblent tous deux d’accord sur un certain nombre d’éléments, suffisamment à tout le moins pour qu’on puisse espérer, estime-t-il, une acceptation commune. «Les deux parties sont d’accord pour qu’on débute la rédaction du protocole qui ultimement nous mènera à son adoption», a-t-il ajouté, sans toutefois s’avancer sur un quelconque échéancier.

On se rappellera que les négociations entre la Ville et ses pompiers, qui sont sans contrat de travail depuis décembre 2011, ont connu leur lot de rebondissements (achoppements des négociations, moyens de pression, sorties médiatiques), les deux parties ayant maintes fois affiché leur désaccord, concernant notamment la question du fonds de pension pour les pompiers, l’ajustement de leurs conditions de travail à celles des autres employés municipaux et la garde en caserne 24 heures.

À quelques semaines des élections, en octobre dernier, et au terme de deux mandats à titre de maire de Blainville, on se rappellera également que François Cantin avait confié quitter son poste de maire avec, pour seul regret, celui de ne pas avoir réussi à s’entendre avec les pompiers.

Au moment de mettre sous presse, le représentant syndical des pompiers de Blainville n’avait pas retourné notre appel.

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

- PUBLICITÉ -
Top