- PUBLICITÉ -

Photo Benoît Bilodeau – Revêtus d’un tee-shirt bleu pour la plupart, les manifestants ont pris le départ à l’école secondaire des Patriotes.

Plusieurs centaines de syndiqués manifestent à Saint-Eustache

Plusieurs centaines de membres des syndicats du secteur scolaire affiliés à la Fédération des employées et employés de services publics (FEESP-CSN) et oeuvrant sur le territoire du Centre de services scolaire des Mille-Îles (CSSMI) ont manifesté bruyamment aujourd’hui, en début d’après-midi, à Saint-Eustache. Comme ailleurs au Québec, ceux-ci sont en grève depuis ce midi et le seront jusqu’à demain, le jeudi 27 mai, à midi.

Escortée par les forces policières, une petite marée humaine est ainsi partie, sur le coup de 13 h 30, de l’école secondaire des Patriotes pour se diriger, en marchant sur la rue Grignon et le boulevard Arthur-Sauvé, jusqu’au siège social du CSSMI. De là, les manifestants, revêtus pour la plupart d’un tee-shirt bleu, sont revenus à leur point de départ, où des représentants syndicaux ont pris la parole pour «dénoncer le refus du gouvernement Legault, après plus d’un an de négociation, de reconnaître leur travail».

Leur passage a évidemment provoqué momentanément un bouchon sur la rue Grignon et le boulevard Arthur-Sauvé, mais aussi en partie à la sortie de l’autoroute 640 à cette hauteur, où les automobilistes ont dû patienter plusieurs minutes avant de pouvoir reprendre leur chemin. Certains n’ont cependant pas hésité à appuyer les manifestants en faisant entendre leurs klaxons.

Rappelons que le FEESP-CSN est le plus grand regroupement d’employés et d’employées de soutien scolaire au Québec. Ils sont regroupés par secteur d’emploi: le personnel administratif, le soutien direct à l’élève, les services de garde et le soutien manuel.

Plus de détails à venir…

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

- PUBLICITÉ -
Top