- PUBLICITÉ -
couvre-feu, constats d'infraction, Thérèse-De Blainville

Les résidents des Basses-Laurentides ont majoritairement respecté, ce week-end, les consignes relatives au couvre-feu imposé par Québec.

Peu de constats émis pour le non-respect du couvre-feu

Les citoyens respectent les consignes

Une tournée des corps policiers de la région nous a permis de constater que les résidents des Basses-Laurentides ont respecté, ce week-end, les consignes relatives au couvre-feu imposé par Québec jusqu’au 9 février. Peu de constats d’infraction à cet effet ont été émis.

C’est à la Régie intermunicipale de police Thérèse-De Blainville (RIPTB) que le plus de contraventions pour non-respect du couvre-feu ont été données. Il faut dire que samedi, devant l’hôtel de ville de Sainte-Thérèse, une dizaine de citoyens s’y sont réunis pour protester contre cette consigne. Ils ont tous reçu un constat d’infraction. Deux autres contraventions ont été remises au cours du week-end par ce corps de police, pour un total de 12. Près de 200 véhicules ont toutefois été interceptés au cours de la soirée de samedi.

«Nous voulons féliciter les citoyens qui respectent les mesures. Ils ont compris que l’objectif visé par celles-ci est de minimiser les risques de contagion communautaire», a indiqué le porte-parole de la RIPTB, l’agent Éric Huard. Il a ajouté que les policiers seront très actifs entre 20 heures et 5 heures d’ici le 9 février. D’ailleurs, des effectifs supplémentaires patrouilleront les rues de Sainte-Thérèse, Rosemère et Boisbriand durant cette période.

À Blainville et à Saint-Eustache, deux constats d’infraction pour le non-respect du couvre-feu ont été donnés par ces services de police. Les citoyens rencontrés par les policiers collaborent, nous dit-on, et suivent les consignes.

Les policiers de la Régie de police du Lac des Deux-Montagnes (RPLDM) ont quant à eux été plus occupés que leur voisin de Saint-Eustache. Six constats pour non-respect du couvre-feu et cinq constats pour rassemblements interdits ont en effet été distribués au cours de la fin de semaine.

À la Sûreté du Québec (SQ), on a indiqué avoir donné quelque 300 contraventions, ce week-end, au Québec, pour non-respect du couvre-feu.

Rappelons que, sauf exceptions, il est interdit de se trouver à l’extérieur de son domicile entre 20 heures et 5 heures, et ce, jusqu’au 9 février prochain.

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

- PUBLICITÉ -
Top