- PUBLICITÉ -
Petits tours d’hélico avec les champions du monde

Ce sont quelque 2 000 spectateurs et 75 pilotes qui animeront le petit parc situé sur le rang Sainte-Henriette, à Boisbriand.

Petits tours d’hélico avec les champions du monde

En fait, précisons: il s’agit plutôt de tours de petits hélicoptères avec les deux meilleurs pilotes de modèles réduits, dans un monde de technologies et de talents que ces magiciens de la voltige vous feront découvrir, lors d’un spectacle aérien qui ravira toute la famille. 

Mais attention, vous pourriez avoir la piqûre du petit objet volant et ça coûte assez cher pour constater que ce n’est pas un jouet et que la dextérité nécessaire à diriger ces petites machines est longue à acquérir.

La cinquantaine d’adeptes du club CRASH que vous rencontrerez lors du week-end annuel de compétitions et démonstrations, tenu les 29, 30 juin et 1er juillet, peut unanimement témoigner de semaines et de mois, parfois d’années passées sur simulateur avant de faire voler ces engins qui, il serait important de le mentionner ici, valent entre 2 000 $ et 3 000 $ pièce.

Ce sont quelque 2 000 spectateurs et 75 pilotes qui animeront le petit parc situé sur le rang Sainte-Henriette, à Boisbriand, lieu d’exercice du club où la Ville viendra placer des estrades, afin de bien voir les démonstrations dont les plus attendues sont celles de nuit.

Paraît-il que c’est le moment de prédilection du club de joyeux fanatiques de ces petites machines multicolores absolument fascinantes, ne serait-ce qu’à les voir dans leur beauté esthétique.

Leur nom signifie Club Radio Aéronautique Spécialiste en Hélicoptère et CRASH est effectivement le seul à ne faire voler que des hélicoptères, ce qui explique que quatre des meilleurs au monde aient accepté l’invitation boisbriannaise.

Vous verrez donc s’exécuter les deux meilleurs pilotes mondiaux en vols acrobatiques, ainsi que le deuxième meilleur en vol de précision et 22 000 $ en bourses devraient suffire à rendre les choses encore plus sérieuses.

C’est dans une atmosphère de pique-nique avec BBQ sur place, que l’on vous accueillera, et des démonstrateurs de prototypes vous expliqueront que c’est une passion qui commence sur simulateur, pour ensuite passer à la pratique avec assistance.

C’est par la suite, quelques années de plaisir plus tard et jusque sur la neige, que l’on peut commencer à prétendre au talent. Mais il n’y aura pas de neige, et croisons les doigts pour qu’il fasse beau et chaud, le samedi à 20 h 30, pour le vol de nuit.

Sachez que la fin de semaine débutera le vendredi 29 juin à 10 h et que les démonstrations des Jesse Kavros, Scott Gray et Nick Maxwell, ainsi que Kyle Dahl mèneront jusqu’à 14 h 20. Le reste de l’après-midi sera laissé aux membres du club et toute leur quincaillerie volante.

On reprend à la même heure le samedi et ça mène jusqu’en fin de soirée, ainsi que le dimanche 1er juillet, avec des démonstrations jusqu’à 11 h 20 et des vols libres jusqu’à 17 h. Pour l’itinéraire ou toute autre information, voyez le [www.clubcrash.ca].

Les pilotes désireux de participer à l’évènement (MAAC ou AMA requis) doivent débourser 25 $ et ceux-là se partageront 1 500 $ en prix de présence.

Vous aurez deviné que CRASH est sans but lucratif, mais ses membres, qui avaient commencé leurs activités en 1979, se targuent de générer quelque 125 000 $ en retombées pour la région avec ce week-end ouvert à tous. 

- PUBLICITÉ -

Nos chroniques

La dernière édition

Section concours

- PUBLICITÉ -
Top