- PUBLICITÉ -
Patrick Morin assure qu’il va travailler fort pour gagner

Patrick Morin

Patrick Morin assure qu’il va travailler fort pour gagner

Il a d’abord fait carrière à titre de policier pour la Ville de Sainte-Thérèse. Depuis huit ans, Patrick Morin est conseiller municipal pour le district Verschelden, à Sainte-Thérèse et tentera, le 3 novembre prochain, d’obtenir un troisième mandat.

«Ça va faire 45 ans que je suis au service de la Ville de Sainte-Thérèse. À ma retraite, je tiens à demeurer fier de moi et de mon travail», laisse-t-il tomber.

Cette semaine, son opposant politique, le chef du Projet Citoyen et candidat à la mairie, Vincent Arseneau, lui a fait cadeau de son appui en choisissant de ne pas présenter de candidat dans le district Verschelden. «Ça fait huit ans que je suis assis à côté de Vincent durant les séances du conseil. C’est un ami et j’ai toujours eu un langage clair avec lui», a commenté M. Morin, somme toutes surpris par cet honneur. «Vincent m’a déjà demandé de me joindre à son équipe mais j’ai choisis de rester avec Sylvie Surprenant», a-t-il toutefois tenu à préciser.

Pour plusieurs raisons, à commencer par les nombreux dossiers réalisés dans son district, entre autres le débarcadère à l’école Terre-Soleil, le resurfaçage de plusieurs rues, dont Marie-Thérèse, un vaste chantier et la pose de feux de circulation à l’intersection de la Côte Saint-Louis et de la rue Saint-Louis. «Avec Mme Surprenant, je travaille bien et les dossiers avancent. D’ailleurs, Claude Dagenais, mon mentor, m’a un jour dit de rester avec elle. C’est ce que je fais», a-t-il simplement ajouté.

Posant un bref regard sur le passé, M. Morin a tenu à souligner le fait que Sylvie Surprenant avait réussi, en 2005, à bâtir une belle équipe avec des élus qui provenaient pourtant de trois bannières différentes. Depuis 2009, c’est plus compliqué, reconnaît-il, surtout en raison des vives critiques émises à l’égard de l’administration de Mme Surprenant, notamment, dit-il, par Annick Hupperetz, candidate à la mairie défaite lors des élections de 2009, et Christian Charron, citoyen candidat à la mairie en vue du scrutin de novembre 2013.

Présentement en pleine campagne électorale en vue d’un troisième mandat, espère-t-il, M. Morin se déclare satisfait de son équipe et content du renouveau qui la caractérise. Rappelons que trois conseillers d’expérience, nommément Marie-Andrée Petelle, Denise Perreault-Théberge et Louis Lauzon ont récemment annoncé leur retrait de la vie politique, cédant ainsi leur place à de jeunes recrues.

À ce jour, outre M. Morin, un seul autre candidat est inscrit dans Verschelden, à savoir Sébastien Giguère, de l’Équipe Marc Laporte. «Je ne le connais pas mais je peux vous dire que je vais travailler fort pour gagner», a fait savoir M. Morin.

«M. Morin est un atout non seulement pour notre équipe mais pour l’ensemble de la ville. Son esprit d’équipe et sa passion pour notre communauté en font un collègue et un conseiller municipal exemplaire. Je comprends la décision des opposants», a déclaré la mairesse Surprenant, par voie de communiqué.

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

- PUBLICITÉ -
Top