- PUBLICITÉ -
Entête - Actualités

Pascal Lefrançois à la conquête de Vegas

Poker

Le Rosemèrois Pascal Lefrançois a mis le cap sur Las Vegas, dimanche dernier, avec le but avoué d’améliorer sa 11e place obtenue à l’évènement principal des séries mondiales de poker, l’an passé.

Il y a environ un an, il est devenu le premier Québécois à mettre la main sur un bracelet depuis André Boyer, en 2005, quand il a remporté l’événement numéro 8 de ce qu’on appelle les tournois satellites. Ce tournoi lui avait permis d’empocher près de 600 000 $ américains.

Un mois et demi plus tard, il prenait part à l’évènement principal et il a bien failli se tailler une place à la table finale en terminant au 11e rang, mais c’était peine perdue puisque la table finale comprend neuf joueurs. Il a quand même récolté 635 011 $.

Il y a 58 tournois, du début juin au début de l’évènement principal, qui débutera le 7 juillet 2011. Lefrançois a l’intention de participer à près de 15 tournois, alors que l’an passé il s’était restreint à huit.

«Je n’ai pas d’objectifs en tête pour ce qui est des gains que je pourrais faire ou du nombre de bracelets que je pourrais remporter, a indiqué Lefrançois. Mais, c’est sûr que je veux essayer d’améliorer mon 11e rang de l’an dernier.»

Un meilleur joueur

C’est en ligne qu’il a commencé sa carrière de joueur de poker et il a rapidement vu qu’il avait des aptitudes. «Oui, il y de la stratégie, mais il y a aussi des impondérables», a-t-il indiqué.

Au cours de la dernière année, il a amélioré sa façon de s’ajuster à ses adversaires. «Je suis un joueur agressif, mais je peux m’adapter à la table, a-t-il mentionné. Disons que je sais choisir le moment pour être patient et l’autre pour être agressif. Je suis surtout plus à l’aise à la table.»

Avant de partir, il a remporté un tournoi à Kahnawake tout en poursuivant ses études en Finance au HEC. «Il me reste quatre cours pour obtenir mon diplôme que je devrais décrocher à la prochaine session», dit-il.

Avec une dizaine d’amis

Il n’est pas seul dans l’aventure. Comme on a pu le voir l’année dernière, Jonathan Duhamel, de Boucherville, a remporté les grands honneurs et Jonathan Driscoll, de Schefferville, a terminé au 39e rang.

Il y a donc de plus en plus de Québécois qui tentent leur chance, dont Guy A. Lepage, Marc Dupré et Frédéric Pierre. C’est donc avec une dizaine d’amis que Lefrançois se rend à Las Vegas pour y passer plus d’un mois.

«Nous avons loué une maison pour le mois», dit-il. Jusqu’à présent, il a pris part à deux tournois. Il n’a pas réussi à traverser la première journée, au premier tournoi, mais il a obtenu le 141e rang, sur un total 1 340 joueurs inscrits, pour des gains de près de 2 500 $.

Les tournois, dont le coût d’inscription est de 1 500 $, s’échelonnent sur trois jours. Chaque journée dure entre huit et dix heures.

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

- PUBLICITÉ -
Top