- PUBLICITÉ -
Amnagement Domaine Vert

Ils ont procédé à l’aménagement paysager des deux étangs du parc du Domaine Vert.

Parc du Domaine Vert: Plantation de 330 arbustes à fruits comestibles

Le Parc du Domaine Vert a procédé, le 10 octobre dernier, à un important aménagement paysager autour de ses deux étangs artificiels. Au total, plus de 330 arbustes et arbrisseaux, dont la majorité produisant des fruits comestibles, ont été mis en terre de manière à permettre le bon accès aux deux plans d’eau tout en naturalisant leurs berges.

Pour une deuxième fois depuis 2015, le Parc du Domaine Vert a obtenu l’aide du Programme de Reboisement Social™ d’Arbre-Évolution afin de compléter le financement pour son projet. Arbre-Évolution est une coopérative de solidarité, dont l’objectif est de supporter les communautés dans leur volonté de verdissement.

Plus de 50 partenaires contribuent au financement du programme. Pour le Parc du Domaine Vert, c’est l’entreprise PurPatio.ca, qui a défrayé la majeure partie des végétaux. «Notre entreprise utilise le bois et valorise la protection de l’environnement. Notre engagement pour le reboisement nous permet de compenser le dioxyde de carbone rejeté lors du transport des matériaux et de l’équipement», a expliqué Louis-Philippe Lord, propriétaire de Pur Patio, basée à Saint-Jérôme. L’an dernier, l’entreprise avait financé 250 arbres dans un projet à Sainte-Thérèse.

Un enjeu écologique

L’aménagement des rives des étangs du Parc a pour but de mieux filtrer les eaux de ruissellement et permettre à la végétation de remplir la berge. «On voulait s’assurer que l’eau reste belle. La végétalisation de la bande riveraine s’imposait. Et avec Arbre-Évolution, nous en avons profité pour bonifier l’aménagement en plantant des essences comestibles accessibles à tous», a affirmé Sébastien Lalonde, directeur du Parc.

En effet, bleuets, camerises, cerises, sureaux, thé des bois, cassis et gadelles pourront être dégustés par les usagers d’ici les prochaines années. «Il ne faut pas trop le dire, mais nous cherchons toujours à intégrer le comestible partout où on passe!», a lancé à la blague Thomas Hiessler, chargé de projet pour Arbre-Évolution.

Le Parc du Domaine Vert compte poursuivre ses efforts de verdissement à plusieurs endroits dans son grand domaine. «De savoir que des entreprises comme PurPatio.ca existe, c’est rassurant et en même temps, ça nous donne espoirs de faire d’autres partenariats comme celui-là dans le futur», de conclure Sébastien Lalonde.

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

- PUBLICITÉ -
Top