- PUBLICITÉ -
Paramédics: mandat de grève accordé

Paramédics: mandat de grève accordé

C’est pratiquement à l’unanimité (98 %) que les 238 ambulanciers membres des Services préhospitaliers Laurentides-Lanaudière (SPLL) ont accordé un mandat de grève à leur syndicat, la Fraternité des paramédics de la Rive-Nord. Le cœur du problème? Les conditions de travail normatives.

«En ce moment, c’est ce qui fait achopper les négociations», a déclaré le président de la Fraternité, Marc-André Nadeau. Plus particulièrement, la protection des ambulanciers membres dans le cadre de leurs fonctions, à l’égard, par exemple, des éventuelles poursuites judiciaires. Or, poursuit-il, parmi les quelque 2 500 ambulanciers membres syndiqués à travers le Québec, seuls les 238 membres des SPLL ne bénéficient d’aucune entente à ce niveau avec l’employeur. «Pourtant, on ne demande rien de plus que ce qui est offert ailleurs», pointe-t-il.

Rappelons également que les salaires et autres conditions monétaires ont déjà fait l’objet d’une entente à l’échelle provinciale, entre le ministère de la Santé et l’ensemble des syndicats représentant les paramédics.

Prochaine étape

Au moment de l’entrevue, le 15 février dernier, soit une semaine après le vote, le président travaillait, de concert avec les services techniques, à relancer la négociation avec l’employeur. «Nous n’avons pas encore convenu d’une date, mais on sent déjà une ouverture de la part de l’employeur», a-t-il toutefois indiqué. M. Nadeau précise également que le mandat de grève ne se traduit pas forcément par une grève et qu’à ce stade-ci, les canaux de négociation avec l’employeur ne sont pas fermés. «On ne prévoit pas de problématique à ce niveau», a-t-il ajouté, somme toute confiant d’être en mesure d’amorcer les négociations au cours des prochaines semaines.

D’autres aspects de la convention collective devront également être clarifiés, notamment en ce qui a trait aux congés et à la disponibilité.

Basés à Mirabel, les SPLL desservent une population de 510 000 personnes réparties sur le territoire des Basses-Laurentides et du sud de Lanaudière. Près de 62 000 appels d’urgence y sont logés chaque année, conduisant à plus de 40 000 transports par ambulance sur le territoire desservi, toutes entreprises confondues.

- PUBLICITÉ -

Nos chroniques

La dernière édition

Section concours

Concours IGA DAIGLE
- PUBLICITÉ -
Top